Bien choisir son film.

jeudi 23 mars 2017

Colony, de Ryan Condal, Carlton Cuse (2016)

Colony-Ban

Colony

 

/// Série Américaine /// Créée par Ryan Condal, Carlton Cuse en 2016 /// Genre : DramePolicier, Science-fiction ///

Production : en cours

/// Il y a en tout 23 épisodes de 42 minutes répartis sur 2 saisons ///

USA Network

 

Colony-affiche

 -----------------------------------------------------

Avec : Josh Holloway, Sarah Wayne Callies, Peter Jacobso, Amanda Righetti...

Josh HollowaySarah Wayne CalliesPeter JacobsonAmanda Righetti

Sans oublier : Paul Guilfoyle, Carl Weathers, Adrian Pasdar...

--------------------------------------------

Le synopsis  :

Dans un futur proche, les extraterrestes ont colonisé la Terre. Et pourtant, la plupart des humains ne savent pas à quoi ces aliens ressemblent, les personnes chargées de faire régner l'ordre étant des collaborateurs. A Los Angeles, les Bowman vivent comme beaucoup d'autres sous une menace constante. Lorsque le passé de Will, le père de la tribu, remonte à la surface, le gouverneur du secteur offre à cet ancien du FBI de mettre ses compétences à profit pour étouffer la progression de la résistance. Alléchés par la possibilité de retrouver leur fils cadet disparu depuis le jour de l'occupation, Will et son épouse Katie vont devoir prendre la plus difficile décision de leur existence. Choisiront-ils de collaborer... ou de résister ?

-----------------------------------------------

Colony Saison 1

BANDE ANNONCE VF SUR TF1

 ----------------------------------

La chronique de Sly  !

 

Le genre distopie/Sf sur fond dramatique devient un terrain de jeu glissant ! En effet, après Révolution (2012), Falling Skies (2011), et surtout Under The Dome (2013), qui ont eux aussi, à leur début trouvé des fans, ce sont vite épuisés avec le temps, faute de rebondissements croustillants. Et malheureusement, on sait comment ça se passe aux Etats-Unis, une chute d'audience trop prononcée et c'est terminé, à mi-saison, les dés sont lancés ! les chaînes stoppent la saison en cours, laissant de nombreuses questions sans réponses..

En sera-t-il de même pour Colony ?

Le temps nous le dira, impossible de prédire avec exactitude, l'avenir d'une série. Mais quand je vois qu'ils ont stoppés net la série Révolution, après deux petites saisons, alors qu'il y avait pourtant un scénario original avec une intrigue intéressante, j'ai beaucoup de mal à croire que Colony fera mieux. Une chose est sure, c'est qu'il y a de l'idée dans le scénario, par contre, trop de lenteur, trop de montage, les enchaînements de petites séquences, entrecoupés d'images de transition n'est pas fait pour arranger la fluidité. Je n'ai vraiment pas l'impression qu'ils savent eux-mêmes ou ils veulent nous embarquer ! 

De plus, ce sont toujours les mêmes trames d'intrigues qui sont mises en scène, entre, les différents groupes et leurs membres, qui jouent au chat et à la souris, manipulant et usant de trahison, de piège, de fausse piste, prévisible bien évidemment, de retournement de veste, histoire d'essayer de nous surprendre et sans oublier, la petite romance qui va bien et qui se retrouve mêlée à tout ça, ... autant vous dire tout de suite, rien ne révolutionne le genre ! 

Malgré un très bon casting, ça manque considérablement d'action. Il ne suffit pas de réunir un max d'acteurs fétiches et récemment mis en lumière pour faire de Colony la dernière série phare à suivre coûte que coûte. Quoi qu'il en soit, le suspens monte crescendo et pourrait laisser entrevoir une seconde saison plus mouvementée.

11/20 pour cette première saison, je suis un peu déçu, ça manque de punch !

                                               

                                               Sly L

-------------------------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
2/5 3/5 3/5 3/5

La note :  11/20

-----------------------------------------------------------

A voir en Replay sur MyTF1

 

----------------------------


lundi 20 mars 2017

Logan, de James Mangold (2017)

Logan-Ban-BienChoisirSonfilm

Un film de James Mangold

 

/// Année : 2017 /// durée : 2h17 /// Genres : Action, Science fiction, Aventure ///

 Nationalité : Américain /// Distributeur 20th Century Fox

/// 1 nomination /// 

Avertissement : Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

  Logan

SORTIE SUR NOS ECRANS LE 1 MARS 2017

----------------------------------------------------

Pour suivre LOGAN sur les réseaux sociaux.

logo-webfacebook-iconeLogo twitterLogo-Instagram

----------------------------------------------------

Avec : Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen, Boyd Holbrook...

Hugh JackmanPatrick StewartDafne Keen

--------------------------------------------------

Le Sypnosis :

Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

-------------------------------------------------------------------------

Bande Annonce

-----------------------------------------------------------------------------

Une analyse, une critique, un avis !

 

L'avis de Cyril Dsct et Sly L.

 

James Mangold et Hugh Jackman s'emparent enfin de la violence de "Logan/Wolverine" dans ce dernier opus de la saga, lui, qui aurait dû l'être depuis maintenant 17 ans (2000 - 2017), 9 films. Logan extèriorise enfin toute sa colère, il est plus féroce et brutal. 

Souvenez-vous de son histoire et surtout de son sombre passé, la façon dont son pouvoir s'est manifesté, des souvenirs qui ont toujours éveillé en lui certaines craintes et beaucoup de méfiance. On a toujours vu un Logan torturé, bien souvent isolé, malheureux et mal aimé. Conséquence directe de cette solitude, elle là rendu inévitablement insociable, réglant tous ses problèmes par la force. Cette force surhumaine qu'il détient depuis sa plus tendre enfance, sans vraiment savoir comment, ni pourquoi ! 

Pourtant, on ne peut pas dire que le personnage que je viens de vous décrire, ait eu une attitude ultra violente dans ses premières apparitions. Son tempérament austère et irascible, fut dans un premier temps respecté, que ce soit dans X-Men (2000) et X-Men 2 (2003), et notamment dans sa propre franchise, avec X-Men Origins: Wolverine (2009) de Gavin Hood, qui a tenté d'apporter des éléments de réponse quant aux pouvoirs de Logan, mais jamais !, non jamais il n'a été aussi violent ...

Peut-être que le but premier, était avant tout, de nous le présenter, de nous montrer un Wolverine qui se posait énormément de questions !.  Sur son identité?, ce qu'il représentait ? pourquoi était-il comme ça ? ok, admettons, mais pourquoi avoir bridé sa brutalité ? et j'ai bien écrit bridé, car la censure semble évidente avec le recul ! ...  

Hugh Jackman, lui-même a dit, qu'il n'était pas totalement satisfait de ses premières interprétations de Wolverine. Mais que cette fois-ci, pour la dernière, pour Logan, il avait ressenti le besoin d'aller chercher au fond de lui, ce qu'il estimait être la vraie nature de son personnage, qui avec son vécu pouvait avoir une colère profonde en lui, comme-ci il l'avait toujours contenu, et qu'il fallait tout donner pour faire ressortir ce côté plus sombre.

Cyril dsct évoque des scènes clairement plus violentes et il a aimé ça ! c'est un très bel hommage d'Hugh Jackman qui a incarné, Logan / Wolwerine avec excellence pendant toutes ces années. Et cette fois, le "Rated-R (classification des films aux USA)" est bien respecté, cela ne convient pas du tout à un enfant de 12 ans. 

Sachant qu'aux Etats Unis, le Rated-R veut dire interdit aux moins de 17 ans non-accompagnés ! :/

Donc pour conclure, attendez-vous à un Logan beaucoup plus sombre et violent... sûrement le meilleur des Wolverines !

                                                         Cyril et Sly L. ....

 

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

-------------------------------------------------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
4/5 4/5 4/5 3/5

La note :  15/20


Les notes du film sur le réseau au 19/03/2017

(Par les téléspectateurs)

Metacritic -------------------- 7,6 /10 pour 440 votants

IMDB --------------------------- 7,4 /10 pour 141 379 votants

ALLOCINE ------------------- 4,3/5 pour 5 890 votants

SensCritique --------------- 6,9 /10 pour 11 000 votants

Cinétrafic -------------------- 3,65/5 pour 36 votants

RottenTomatoes ---------- 3,8/5 pour 52 241 votants

 


Le box office par JpBox-office au 20/03/2017

97 M$ de budget

ENTREES
Démarrage France
932 601
Entrées France 
1 696 241
Démarrage Paris
222 125
Entrées Paris
417 583
 
 
Démarrage Allemagne
442 398
Entrées Allemagne 
640 828

 

RECETTES
Démarrage USA
88 411 916 $
Etats-Unis
184 026 000 $
Reste du monde
340 000 000 $
   Dont France
5 924 189 $
Total
524 026 000 $
 
Rentabilité Monde
540 %

 

  ------------------------------------------------------------------

Bientôt LOGAN au meilleur prix

EN DVD

-------------------------------

EN BLU RAY

  --------------------------------------------------------

Billet et intégration Cyril et Sly

Sources : Jpbox-office20th Century Fox

| TWENTY CENTURY FOX  | 2017 |

 

dimanche 12 mars 2017

Lion, de Garth Davis (2017)

lion_Ban

Un film de Garth Davis

 

/// Année : 2017 /// durée : 1h58 /// Genre : Drame, Biopic, Aventure ///

 Nationalités : AméricainAustralienBritannique /// Distributeur : SND

/// Tous publics /// 3 prix et 17 nominations

 

 Lion - affiche

SORTIE LE 18 JANVIER 2017 SUR NOS ECRANS

----------------------------------------------------

Pour suivre UN SAC DE BILLES sur les réseaux sociaux.

logo-webfacebook-iconeLogo twitterLogo-Instagram

------------------------------------------------------ 

Avec : Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman

 Dev PatelRooney MaraNicole Kidman

Sunny PawarDavid Wenham

--------------------------------------------------

Le Sypnosis :

Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.
25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.
Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.
Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

-------------------------------------------------------------------------

Bande Annonce

LION | Une sélection BienChoisirSonFilm | 2017

-----------------------------------------------------------------------------

Un avis, une analyse ou une critique ...

------------------------ 

La chronique de Sly L.

 

Un diamant, une pure merveille !

 

 

Garth Davis a largement mérité les récompenses qu'il a reçu, "Meilleur réalisateur pour un premier film" à Los Angeles, le 4 février 2017 lors de l'édition n°69 des "Directors Guild of America Awards 2017", puis le 12 février, c'est Londres qui marque d'une pierre blanche le chemin parcouru par LION, avec deux "BAFTA Awards 2017", dont le "Meilleur acteur dans un second rôle" pour Dev Patel et "Meilleur scénario adapté" pour Luke Davies. Les nominations apportent tout de même une satisfaction et prouve bien la reconnaissance du monde du 7ème art.

 

lion_DevPatel

Dev Patel 

Lion, est avant tout une histoire bouleversante, la mis en scène est extrêmement soignée et pleine de messages. L'oeuvre de Garth Davis nous livre des images troublantes, saisissantes, sensiblement triste d'une Inde pauvre ou la surpopulation n'arrange rien. Une réalité choquante, avec 80 000 enfants qui disparaissent chaque année, des bidonvilles et des centaines de citoyens filmés sans préjugés.

lion_SunnyPawar

Le jeune acteur Sunny Pawar, qui campe le petit Saroo, avec sa frimousse d'ange, va indéniablement troublée votre définition des mots "enfance heureuse". Et, quand on sait que c'est une histoire vraie, notre vision du monde change et nos petits problèmes deviennent totalement dérisoires et insignifiants. Le voyage, malgré lui de Saroo, l'emmène jusqu'à Calcutta, une des plus grandes villes à l'Est de l'Inde, et à 5 ans, livré à lui-même, on ressent sans difficulté toute la tristesse et la peur dans les yeux de ce petit bonhomme. 

Il y a effectivement rien de plus simple qu'une histoire vraie pour émouvoir les spectateurs, pourrait-on penser ! et, encore plus quand les enfants sont au coeur du sujet. Mais, il n'est pas toujours aisé pour les réalisateurs de prédire la réussite d'un long métrage basé sur des faits réels, ni même de savoir si leur mise en scène procurera les émotions voulues, ce qui est d'ailleurs, le cas pour n'importe quel autre film ! alors, lorsque les premières projections touchent les spectateurs, la réponse est là ! L'oeuvre nous fait vivre avec intensité, l'histoire de Saroo Brierley, et ne pouvait que, rencontrer le succès.

 

lion_David Wenham, Nicole Kidman, Sunny Pawar

Malgré, les quartiers pauvres, les enfants abandonnés et les mauvaises intentions soulignées par Garth Davis, Lion nous offre aussi de belles photos et une musique mélodieuse, favorisant incontestablement l'atmosphère triste et pesant de certaines scènes. Les prestations de Dev Patel, Nicole KidmanDavid Wenham et Rooney Mara renforcent assurément la deuxième partie du film, un casting judicieux permettant un tout autre statut pour son exportation.

Pour conclure, Lion est exceptionnel et mérite amplement tout l'enthousiasme des critiques presses et des cinéphiles. Un joli moment de cinéma d'où vous ne ressortirez pas indemne.

 

Le film fait un carton ! une évidence ... 

                                                   Sly L. ....

 

(Si vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse, exprimez-vous en commentaire avec vos arguments.)

-------------------------------------------------------------------------

Nouveaux critères de notation

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

4/5

4/5 5/5

4/5

La Note :  17/20


Les notes du film sur le réseau au 01/02/2017

(Par les téléspectateurs)

Metacritic --------------------  /10 pour   votants

IMDB --------------------------- ?/10 pour ? votants

ALLOCINE ------------------- 4,6/5 pour 2 940 votants

SensCritique --------------- ?/10 pour ? votants

Cinétrafic -------------------- ?/5 pour ? votants

RottenTomatoes ----------  /5 pour   votants


Le box office par JpBox-office au 12/03/2017

12 M$ de budget

ENTREES
Démarrage France
454 909
Entrées France 
817 650
Démarrage Paris
161 652
Entrées Paris
278 770
 
 
Démarrage Allemagne
119 669
Entrées Allemagne 
192 551

 

RECETTES
Démarrage USA
2 073 433 $
Etats-Unis
47 323 445 $
Reste du monde
62 320 000 $
Total
109 643 445 $
 
Rentabilité Monde
914 %

   

 --------------------------------------------------------

Billet et intégration Sly

Sources : AllocinéJpbox-officeSND

| SEE-SAW FILMS | AQUARIUS FILMS | SCREEN AUSTRALIA| THE WEINSTEIN COMPANY | SUNSTAR ENTERTAINMENT  | 2017 | 

mercredi 8 mars 2017

All Is Lost, J.C. Chandor (2013)

AllisLost-Robert Redford-1

Un film de J.C. Chandor

 

/// Année : 2013 /// durée : 1h46 min /// Genre : Drame, Aventure ///

 Nationalité : Américain /// Distributeur Universal Pictures International France

/// Tous publics /// Récompenses : 2 prix et 12 nominations

 

AllisLost-Affiche

 SORTIE LE 11 DECEMBRE 2013 SUR NOS ECRANS

----------------------------------------------------

Pour suivre All is lost sur les réseaux sociaux.

logo-webfacebook-iconeLogo twitter

------------------------------------------------------ 

Avec : Robert Redford 

Robert Redford 

--------------------------------------------------

Le Sypnosis :

Au cours d'un voyage en solitaire à travers l'Océan Indien, un homme découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d'une collision avec un container flottant à la dérive. Privé de sa radio et de son matériel de navigation, l'homme se laisse prendre dans une violente tempête. Malgré ses réparations, son génie marin et une force physique défiant les années, il y survit de justesse. Avec un simple sextant et quelques cartes marines pour établir sa position, il doit s'en remettre aux courants pour espérer se rapprocher d'une voie de navigation et héler un navire de passage. Mais le soleil implacable, la menace des requins et l'épuisement de ses maigres réserves forcent ce marin forcené à regarder la mort en face.

-------------------------------------------------------------------------

Bande Annonce

-----------------------------------------------------------------------------

Un avis, une analyse ou une critique ...

 

La chronique de Sly L.

Pourquoi si peu d'attrait pour ce film ? 

 

     All Is Lost n'a pas attiré grand monde, avec le recul, c'était quasi évident. En effet, seulement 72 883 spectateurs en France, ont fait l'effort de se déplacer, autant vous dire que les têtes à têtes avec Robert Redford on dut être nombreux.

Pour être franc avec vous, cela a aussi été mon cas, pas au cinéma, mais dans mon canapé, seul, comme le marin que je regardais en train de rafistoler son bateau. À ce moment-là, je me posais déjà des questions, c'est vous dire !. En même temps, les premiers mots que l'on entend, sont ceux d'un homme qui semble être en train de lire une lettre d'adieu qu'il vient d'écrire, ou alors ce sont ses pensées ! bref,  le narrateur ? Pfffff, trop facile, le seul acteur du film ! 

J'ai pourtant poursuivi mon visionnage, curieux, intrigué par les circonstances qui l'ont amenées à dire ses dernières phrases. Alors, je me suis retrouvé vite embarqué à bord du Virginia Jean, attristé par la situation de "mon" capitaine, qui subissait des épreuves que seule la mer peu vous infliger. Ça y est, je suis en immersion totale, ne pouvant rien faire pour l'aider. Enfin, j'avais bien des idées, mais il ne m'entendait pas ! :/.

AllisLost-Robert Redford-tempête

 

Les dégâts subits sont énorment, mais il répare avec les moyens du bord. Le marin encaisse et se relève les manches pour remettre en état son voilier. Mais, la mer, elle, n'a pas dit son dernier mot. Bien décidé à pousser le navigateur dans ses derniers retranchements.

Vous comprendrez très vite, que vous ne serez pas "saoulé" par des dialogues sans intérêt et vide de sens. All Is Lost, c'est le combat d'un homme face à ses limites, une lutte acharnée contre la mort, dans un milieu aussi hostile, qu'inarrêtable et surtout lorsqu'il se déchaîne. Pourtant, ses couleurs et son immensité, la plupart du temps, nous apaisent, l'Océan, aussi beau soit-il, qu'on le regarde du bord d'une falaise, d'une plage ou du point de vue du pont d'un bateau, est fascinant encore et toujours, son horizon nous émerveille sans cesse et quand le soleil s'y couche, la lumière et ses multiples reflets nous laissent généralement pantois. Un bon point pour la photo!

AllisLost-Robert Redford

 

Alors pourquoi, pourquoi si peu d'attrait pour ce film ?

 

L'unique présence de Robert Redford, est-elle suffisante ? Concrètement, non, en ce qui me concerne ! et je vais tenter de vous expliquer mon point de vue.

Le scénario, loin d'être sans profondeur et sans réflexion, souffre malheureusement d'un manque d'intérêt pour son personnage principal. En effet, nous ne connaissons ni son nom, ni ses motivations et encore moins son histoire. Nous prenons connaissance par contre, assez rapidement, du fait qu'il n'ai plus aucun moyen de communication, objet qui semble plutôt important. Mais en aucun cas cette piste est exploitée, personne ne s'inquiète de ne plus avoir de ses nouvelles ! était-il impossible de lui créer une vie ? de provoquer des émotions, inquiétudes, d'une éventuelle famille ou proches ?...

Alors, attention ! ce n'est pas raté pour autant, mais ça me parait évident que ça ne pouvait pas plaire à tout le monde. Par contre, le message traité par le jeune réalisateur est sinon très cohérent, le rapport entre la vie et la mort et l'instint de survie est merveilleusement mis en scène, mais, il y a un manque ...

AllisLost-Robert Redford-vue

 

Quoi qu'il en soit, un autre problème, concerne le synopsis...À sa simple lecture, on comprend les grandes lignes assez facilement, il ne nous reste que la mise en scène, les effets spéciaux et l'interprétation d'un Robert Redford qui semble infatigable, 77 ans, au moment du tournage, son jeu va sûrement vous surprendre.

 

 

Bilan donc, délicat pour J.C. Chandor

Des salles de cinéma vide ! et je pense que les vidéothèques aussi !

   

                                                   Sly L. ....

 

(Si vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse, exprimez-vous en commentaire avec vos arguments.)

-------------------------------------------------------------------------

Nouveaux critères de notation

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

3/5

4/5 2/5

3/5

La Note :  12/20


Les notes du film sur le réseau au 08/03/2017

(Par les téléspectateurs)

Metacritic --------------------  6,5/10 pour 225 votants

IMDB --------------------------- 6,9/10 pour 62 287 votants

ALLOCINE ------------------- 3,3/5 pour 1 675 votants

SensCritique --------------- 6,5/10 pour 2 200 votants

Cinétrafic -------------------- 3.25/5 pour 60 votants

RottenTomatoes ---------- 3,5/5 pour 40 138 votants


Le box office par JpBox-office au 08/03/2017

9 M€ de budget

ENTREES
Démarrage France
50 635
Entrées France 
72 883
Démarrage Paris
21 115
Entrées Paris
30 180
 
 
Démarrage Allemagne
83 625
Entrées Allemagne 
212 997

 

RECETTES
Démarrage USA
93 583 $
Etats-Unis
6 263 670 $
Reste du monde
4 127 047 $
Total
10 390 717 $
 
Rentabilité Monde
115 %

Pour visionner 

>>> All Is Lost en streaming <<<

---------------------------

Pour se faire plaisir vous pouvez acquerir 

En DVD

All Is Lost

----------------------------------

EN BLU RAY

 All Is Lost [Blu-ray]

 --------------------------------------------------------

Billet et intégration Sly

Sources : AllocinéJpbox-officeUniversal Pictures International France

| BEFORE THE DOOR PICTURES | WASHINGTON SQUARE FILMS | BLACK BEAR PICTURES | TREEHOUSE PICTURES | SUDDEN STORM PRODUCTIONS | SPIN VFX | 2013

 

Posté par Sly L à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 27 février 2017

Oscars 2017 - Les résultats

Oscars Academy Awards-2017

Tous les résultats

 

Meilleur film, Moonlight, de Barry Jenkins
Meilleure actrice, Emma StoneLa La Land
Meilleur acteur, Casey AffleckManchester By the Sea
Meilleure actrice dans un second role, Viola Davis, Fences
Meilleur acteur dans un second role, Mahershala AliMoonlight
Meilleur réalisateur, Damien ChazelleLa La Land
Meilleur montage, Tu ne tueras point 
Meilleur film en langue étrangère, The Salesman (Le Client), du cinéaste iranien Asghar Farhadi, empêché de se rendre aux Etats-Unis par le décrêt présidentiel anti-immigration signé par Trump, et qui a préféré boycotter la cérémonie en signe de contestation.
Meilleure musique de film, La La Land
Meilleurs décors, La La Land
Meilleurs effets visuels, Le Livre de la Jungle
Meilleur scénario adapté, Moonlight
Meilleur scénario original, Manchester By the Sea
Meilleur film d’animation, Zootopia
Meilleure photographie, La La Land
Meilleure création de costume, Les Animaux Fantastiques
Meilleur film documentaire, O.J.: Made in America
Meilleur court métrage documentaire, The White Helmets
Meilleurs maquillages et coiffures, Suicide Squad
Meilleure chanson originale, City of StarsLa La Land
Meilleur court métrage d’animation, Piper des studios Pixar
Meilleur court métrage de fiction, Sing
Meilleur montage de son, Premier Contact
Meilleur mixage son, Tu ne tueras point

 

http://oscar.go.com/nominees


jeudi 23 février 2017

Raid dingue, de Dany Boon (2017)

RaidDingue-AlicePol-MichelBlanc

Un film de Dany Boon

 

/// Année : 2017 /// durée : 1h45 /// Genre : Comédie ///

 Nationalité : Français /// Distributeur : Pathé Distribution

/// Tous publics /// 1 nomination ///

 

RaidDingue-affiche

SORTIE LE 1 FEVRIER 2017 SUR NOS ECRANS

----------------------------------------------------

Pour suivre Raid Dingue

logo-web

------------------------------------------------------ 

Avec : Dany Boon, Alice Pol, Michel Blanc, Yvan Attal, Sabine Azéma, Anne Marivin, Florent Peyre

 

Dany BoonAlice PolMichel BlancYvan Attal

 

--------------------------------------------------

Le Sypnosis :

Johanna Pasquali est une fliquette pas comme les autres. Distraite, rêveuse et maladroite, elle est d’un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Dotée pourtant de réelles compétences (tir, combat au corps à corps, intuition policière, etc… ) sa maladresse fait d’elle une menace pour les criminels, le grand public et ses collègues.
Assignée à des missions aussi dangereuses que des voitures mal garées ou des vols à l’étalage, elle s’entraine sans relâche pendant son temps libre pour réaliser son rêve : être la première femme à intégrer le groupe d’élite du RAID.
Acceptée au centre de formation du RAID pour des raisons obscures et politiques, elle se retrouve alors dans les pattes de l’agent Eugène Froissard (dit Poissard), le plus misogyne des agents du RAID. Ce duo improbable se voit chargé d’arrêter le redoutable Gang des Léopards, responsable de gros braquages dans les rues de la capitale.
Mais avant de pouvoir les arrêter, il faudrait déjà qu’ils parviennent à travailler en binôme sans s’entretuer au cours des entrainements ou des missions de terrain plus rocambolesques les unes que les autres.

-------------------------------------------------------------------------

Bande Annonce

Raid Dingue | une sélection BienChoisirSonFilm

 

-----------------------------------------------------------------------------

Un avis, une analyse ou une critique ...

------------------------ 

L'avis de Sly L.

 

 La nouvelle comédie de Dany Boon est plaisante à voir !

Raid Dingue offre des situations drôles avec beaucoup d'exagération et laisse tout de même un message sérieux et important sur les spécificités de cette brigade. Il faut savoir que Dany Boon a rencontré les hauts responsables du RAID, jusqu'au ministre de l'intérieur, pour leur présenter le projet, puis le script final afin d'obtenir leur aval et avoir la certitude que son long métrage sera bien considéré comme un hommage. Cette unité d'élite de la police nationale française, est bien trop souvent médiatisé ces dernières années et pas toujours dans les meilleures conditions, mettant très clairement en péril, leurs vies.

Dany Boon le souligne, mais ne perd jamais son objectif principal. Faire rire ! Il est devenu maître en la matière, cinquième réalisation de notre ch'ti Dany, certaines ont moins bien marché que d'autres, mais dans l'ensemble, on passe de bons moments...

RaidDingue-AlicePol-DanyBoon

C'est le cas de Raid Dingue ! une comédie généreuse, tant pour l'histoire improbable que pour les péripéties de la jeune fliquette Johanna Pasquali interprété avec justesse par la belle Alice Pol. En effet, on ressent bien le message qu'a voulu faire passer Dany dans cette comédie. Faire rire, ok !, mais il y a une chose qui lui tenait à coeur et qu'il voulait absolument mettre en avant, ... le courage de ces hommes, leur honneur, leur bravoure, les liens qui se créent entre eux, comme une grande famille. Et même si, aux premiers abords vous ne voyez pas tout ça, c'est bien un hommage au RAID qu'il a souhaité rendre.

A la découverte de Florent Peyre au cinéma, premier long métrage pour l'humoriste issu de l'émission "On n'demande qu'à en rire", un rôle secondaire un peu en retrait. Pour une première, c'était pas mal ! personnellement, j'ai vu Florent Peyre, pas le personnage qu'il était censé incarner.

RaidDingue-DanyBoon-FlorentPeyre-FrançoisVincentelli

Malgré tout, Raid Dingue semble être monté à la va-vite, soit, les gags sont super lourd, soit ce sont les interprétations qui ne sont vraiment pas à la hauteur, par conséquent, peut-être un loupé sur la directrion artistique ! Puis il y a aussi quelques scènes un peu trop légères, à la limite du sketch raté :/ [spoil] la séquence filmé à l'Elisée, quand Alice Pol (Johanna Pasquali) a pour mission la protection rapprochée du président, vraiment limite ![fin du spoil] ou encore, [spoil] La scène dans la fourgonnette, quand Johanna Pasquali s'amuse à caler sa voie sur les oscillements sonores, [fin du spoil] le ridicule ne tue pas, mais quand même, cette scène ne correspond absolument pas au profil du personnage. Je pourrais malheureusement vous citer d'autres exemples, mais à quoi bon ! et qui sait, peut-être que vous serez plus réceptif que moi. Alors, je vous laisse le découvrir ! Il y a bien évidemment, pleins d'autres scènes et séquences réussis ... 

Quoi qu'il en soit, l'ensemble est plaisant à voir, les aberrations et exagérations vont avec l'esprit et l'humour du film. Le duo Alice Pol / Dany Boon fonctionne, mais la grande surprise, c'est Yvan Attal, le burlesque est maîtrisé et le jeu parfait ! surtout avec son binôme ..( vous comprendrez ! ). Michel Blanc, que l'on voit très peu, campe un homme de pouvoir, Mr Pasquali, son talent de comédien n'est plus à prouver, il a une prestance et surtout un humour remarquable.

RaidDingue-MichelBlanc-AlicePol

Mention bien pour Dany Boon, bluffé même, par son physique (musculation), pour ce qui est de son personnage, quoi dire ! c'est du Dany Boon, les répliques, la gestuelle, les mimiques ... je ne m'en lasse pas.

A voir donc, mais ne vous attendez pas à la comédie de l'année ! Pour ce qui est de l'action, faut dire ce qui est !, il y a encore des efforts à faire pour rivaliser avec le cinéma Américain. ;)

 

 

                                                   Sly L. ....

 

(Si vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse, exprimez-vous en commentaire avec vos arguments.)

-------------------------------------------------------------------------

Répartition des points

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

3,5/5

3/5 3/5

3/5

La note :  12,5/20


Les notes du film sur le réseau au 21/02/2017

(Par les téléspectateurs)

Metacritic --------------------  /10 pour   votants

IMDB --------------------------- 5,4/10 pour 150 votants

ALLOCINE ------------------- 3,3/5 pour 1 962 votants

SensCritique --------------- 4,7/10 pour 614 votants

Cinétrafic -------------------- 4/5 pour 3 votants

RottenTomatoes ----------  /5 pour   votants


Le box office par JpBox-office au 21/02/2017

32,4 M€ de budget

ENTREES au 21/02/2017
Démarrage France
1 468 155
Entrées France 
3 251 973
Démarrage Paris
203 479
Entrées Paris
439 689
 
Rentabilité France
65 %

 

RECETTES au 21/02/2017
Démarrage USA
- $
Etats-Unis
- $
Reste du monde
28 340 000 $
   Dont France
8 648 678 $
Total
28 340 000 $
 
Rentabilité Monde
87 %

 

 --------------------------------------------------------

Billet et intégration Sly

Sources : AllocinéJpbox-office, Pathé

PATHE | TF1 FILMS PRODUCTION | LES PRODUCTIONS DU CH'TIMI | ARTEMIS PRODUCTIONS | 2017 |

mardi 21 février 2017

Game of Thrones, de D.B. Weiss, David Benioff (2011)

GameOfThrones-Ban

Game of Thrones

 

/// Série Américaine /// Créée par D.B. Weiss et David Benioff en 2011 /// Genre : DrameFantastique ///

Production : en cours

/// Il y a en tout 67 épisodes de 52 minutes répartis sur 8 saisons ///

 Récompenses : 14 prix et 50 nominations 

 

GameOfThrones-Affiche

 -----------------------------------------------------

Avec : Sean Bean, Peter Dinklage, Kit Harington, Emilia Clarke...

Sean BeanPeter DinklageKit HaringtonEmilia Clarke

-------------------------------------------

Le synopsis  :

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur, n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

-----------------------------------------------

 

 Game Of Thrones | Trailer VF | Une Sélection BienChoisirSonFilm

[Darky & S3PHIROTH]

 ----------------------------------

L'avis de Sly  !

 

    Une première saison qui laisse des traces, et c'est peu de le dire !. D'une part, par la complexité de l'histoire, tout le monde s'accorde à le dire, il faut bien quatre à cinq épisodes pour s'imprégner des différents clans et de l'intrigue qui va naître, elle, assez rapidement pour ne plus vous lâcher, et d'autre part, pour ces personnages atypiques, tous, sans exception, ont un charisme impressionnant. Vous verrez, vous tomberez obligatoirement sous le charme de l'un d'eux !

GameOfThrones-PhotoSaison1

 

Il me faut tout de même vous avertir, Game Of Thrones, va vous envoyer dans une époque très lointaine, au temps où les joutes et les combats à l'épée, étaient un divertissement incontournable et rendait heureux la populace, même si la mort sonnait souvent comme la fin des festivités, c'est aussi un voyage dans un temps où jadis, la violence et les actes sexuels n'avaient aucune limite et croyez-moi, vous allez être servis. Mais sachez que tout a été écrit et pensé de façon à pimenter cette grande fresque dramatique et fantaisiste. Une épopée formidable, dans un monde sans pitié et avec des lois ne servant que ceux qui les ont rédigés, un combat acharné va s'offrir à vous pour la conquête d'un trône, et vous n'imaginez même pas ce qui vous attend !

GameOfThrones-PeterDinklage

Game Of Thrones, c'est une série atypique, du jamais vu auparavant, une adaptation réussie et relativement fidèle des romans de George R.R. Martin, avec quelques surprises concernants le développement de certains personnages et le remaniement du scénario pour le bien et le confort de la série, afin de faire durer le suspens et d'atirer aussi les fans des romans.

Dans le top 50 des meilleures séries qu'il faut découvrir impérativement. On aime ou on aime pas ! mais en tout cas, tous les ingrédients sont réunis pour vous tenir en haleine. 

 

                                               Sly L

-------------------------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
5/5 4/5 4/5 4/5

La note :  17/20

-----------------------------------------------------------

samedi 11 février 2017

Pour une poignée de dollars, de Sergio Leone (1964)

Pour-une-poignee-de-dollars-ClintEastwood

Un film de Sergio Leone

(Per un pugno di dollari)

 

/// Année : 1964 /// durée : 1h39 /// Genre : Western Spaghetti, Aventure, Action ///

 Nationalités : Espagnol, Italien, Allemand /// Distributeur : Tamasa distribution

/// 2 nomitations ///

 

Pour-une-poignee-de-dollars-Affiche

 LE 16 MARS 1966 SUR VOS ECRANS

----------------------------------------------------

 

Avec : Clint Eastwood, Marianne Koch, Wolfgang Lukschy

 Clint Eastwood-LeBonLaBruteetleTruand

--------------------------------------------------

Le Sypnosis :

Deux bandes rivales, les Baxter, trafiquants d'armes, et les Rojo, qui font de la contrebande d'alcool, se disputent la suprématie et la domination de la ville de San Miguel, au sud de la frontière américano-mexicaine. Un étranger, vêtu d'un poncho, arrive à dos de mulet dans cette petite ville et s'immisce entre les deux bandes. Proposant d'abord ses services aux Rojo, l'étranger va très vite tirer profit des deux camps à la fois, à la grande joie du fabricant de cercueils Piripero.

-------------------------------------------------------------------------

EXTRAIT

Pour une poignée de dollars | VF | Une sélection BienChoisirSonFilm

-----------------------------------------------------------------------------

Un avis, une analyse ou une critique ...

 

Pour une poignée de dollars est le premier volet de la trilogie du dollar !

Et pourquoi ne pas re-découvrir un bon vieux western spaghetti ?

 

                                                                                                                                           

                                                        Sly L. ....

 

(Si vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse, exprimez-vous en commentaire avec vos arguments.)

-------------------------------------------------------------------------

Nouveaux critères de notation

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

4/5

4/5 3/5

4/5

La Note :  15/20


Les notes du film sur le réseau au 08/02/2017

(Par les téléspectateurs)

Metacritic -------------------- /10 pour  votants

IMDB --------------------------- 8/10 pour 154 942 votants

ALLOCINE ------------------- 4,2/5 pour 7 628 votants

SensCritique --------------- 7,7/10 pour 9 900 votants

Cinétrafic -------------------- 3,8/5 pour 465 votants

RottenTomatoes ---------- 3,9/5 pour 85 916 votants


Le box office par JpBox-office au 08/02/2017

200 000 $ de budget

ENTREES
Démarrage France
-
Entrées France 
4 383 331
Démarrage Paris
-
Entrées Paris
1 018 201
 
RECETTES
Démarrage USA
- $
Etats-Unis
14 500 000 $
Reste du monde
- $
Total
14 500 000 $
 
Rentabilité Monde
7 250 %

 


 Pour visionner 

>>> Pour une poignée de dollars en streaming <<<

---------------------------

Pour se faire plaisir vous pouvez acquerir 

En DVD

>>> Pour une poignée de dollars <<<

 

----------------------------------

EN BLU RAY

>>> Pour une poignée de dollars [Blu-ray] <<<

 

----------------------------

Le coffret Blu Ray de la trilogie

 Sergio Leone : La trilogie du dollar : Pour une poignée de dollars + Et pour quelques dollars de plus + Le bon, la brute et le truand [Blu-ray]

 --------------------------------------------------------

Billet et intégration Sly

Sources : AllocinéJpbox-officeTamasa distribution

| CONSTANTIN FILM PRODUKTION GMBH | JOLLY FILM | 1964 |

Posté par Sly L à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 9 février 2017

Ray Donovan, de Ann Biderman (2013)

RayDonovan-Ban

Ray Donovan

 

/// Série Américaine /// Créée par Ann Biderman en 2013 /// Genre : DramePolicier, Thriller ///

Production : en cours

/// Il y a en tout 60 épisodes de 42 minutes répartis sur 5 saisons ///

 Récompenses : 1 prix et 11 nominations 

 

Affiche Saison01

 -----------------------------------------------------

Avec : Liev Schreiber, Jon Voight, Paula Malcomson, Kerris Dorsey, Devon Bagby, Eddie Marsan

Liev SchreiberJon VoightPaula Malcomson

--------------------------------------------

Le synopsis  :

Un spécialiste des litiges les plus compliqués, controversés et confidentiels des familles les plus aisées de Los Angeles, a bien du mal à régler ses problèmes à lui, bien souvent d'ordre familial...

-----------------------------------------------

RAY DONOVAN - Saison 1 - Bande Annonce

 ----------------------------------

L'avis de Sly  !

 

Liev Schreiber est exceptionnel ! Une série qui rend accroc, sur un fond dramatique, le suspens et l'action vous tiennent en haleine. Le retour de Jon Voight est juste un plaisir ! il est phénoménal. 

Une série à voir absolument ! Ray Dononvan fait partie de mon Top série ;), alors vous pouvez vous laisser tenter.

 

                                               Sly L

-------------------------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
4/5 4/5 4/5 3/5

La note :  15/20

-----------------------------------------------------------

mardi 7 février 2017

Peaky Blinders, de Steven Knight (2013-2017)

PeakyBlinders-BenjaminZephaniah-CillianMurphy-IanPeck-JoeCole-PaulAnderson_Ban

Peaky Blinders

 

Série Britannique /// Créée par Steven Knight en 2013 /// Genre : DramePolicier /// production : en cours

/// Il y a en tout 18 épisodes de 56 minutes répartis sur 3 saisons ///

 Récompenses : Aucune 

 

PeakyBlinders-Affiche

 -----------------------------------------------------

Avec : Cillian Murphy, Sam Neill, Helen McCrory, Sophie Rundle, Tom Hardy, Paul Anderson...

Cillian MurphySam NeillHelen Mccrory

--------------------------------------------

Le synopsis  :

En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l'après-Guerre. Le Parlement s'attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les "Peaky Blinders" par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l'arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

-----------------------------------------------

Peaky Blinders

 

----------------------------------

L'analyse de Mathilde.

 

      Cillian Murphy est un de ces visages que l’on a déjà vus sans pouvoir dire où. Un indice ? 28 jours plus tard, La jeune fille à la perle, Retour à Cold Moutain, Le vent se lève, Sunshine, Inception, Time out… Bref, une tripotée de films connus depuis le début du siècle est à son actif. Pourquoi un tel succès ? Parce que Cillian a de la gueule, une bonne gueule, et un charisme à peine masqué par son mutisme et la tranquillité gaillarde qui se dégage de lui.

 

PeakyBlinders-CillianMurphy

 

Mais assez parlé du perso principal de notre série dans cette intro. Peaky Blinders est une sorte de thriller britannique délicieusement égaré entre la comédie stressante d’action et de retournements de situation, et le thriller sanguinolent sans réserve dont Tarantino et Guy Ritchie notamment se sont révélés les spécialistes. Ici, on retrouve Thomas Shelby (Cillian Murphy donc), aîné d’une famille et parrain d’une mafia anglaise qui a la main mise sur Birmingham, ses alentours, et bien au-delà même…

Penchons-nous sur cette série qui a le mérite de s’attarder sur un pan de l’histoire britannique avec un indéniable talent.

 

Peaky Blinders mise sur l’anachronisme de la bande-sonore et les caractères complexes de ses personnages comme promesse d’une série haute en couleurs et surprenante. Thomas Shelby est ce bad-boy charismatique à la tête d’une affaire familiale mafieuse, et tient les ficelles d’un business avec une classe silencieuse et pragmatique. Certains ont en ras-le-bol de mettre chaque jour leur vie en jeu et suggèrent de tout abandonner pour aller élever des chèvres dans la campagne anglaise ? Qu’ils fassent. Mais Thomas Shelby ne cessera, lui, de tout mettre en œuvre pour voir grossir à vue d’œil sa collection de billets soigneusement archivés dans un placard à balais, non sans l’aide de sa famille qui, un jour l’adore, un jour l’abhorre.

 

PeakyBlinders-CillianMurphy-PaulAnderson

Le reproche que l’on confronte souvent aux séries est la lassitude qui s’installe à cause de personnages trop récurrents ou situations cycliques. Or, Peaky Blinders n’a, à son compte encore que 3 saisons, 6 épisodes de 55 minutes. De quoi donc, enchaîner 2 épisodes dans le délai normal d’un film, et voilà que vous aurez déjà vu un tiers de la première saison.

Sachez toutefois que la BBC a confirmé la venue d’une saison 4 et 5, de quoi interpeller sur l’identité des survivants des premières saisons assez sanglantes…

 

Empruntant largement aux codes de mise en scène du Parrain (Francis Ford Coppola, 1972), Peaky Blinders convoquent les démons les plus obscurs de nos héros, perdus entre drogues, amour, sexe, courses hippiques et business plus ou moins légal. Bref, tout pour gagner le plus de fric en limitant les pertes humaines comme matérielles. En revanche, le principe ne va que dans un sens car le charisme de Shelby se nourrit également du fait que si Monsieur n’est pas content et que le voisin l’a ennuyé, il ira faire exploser son pub en se servant des alcools en vente comme combustible, sans aucune autre forme de procès.

PeakyBlinders-SamNeil

La plupart des hommes étant des Poilus, ils se battent incessamment contre leurs fantômes et leurs tragiques réminiscences des tranchées. Jonglant maladroitement entre la loi, la mort que personne ne semble redouter, les femmes et le pognon, Thomas Shelby peine à ressentir ces émotions qui paraissent pourtant fluctuer en lui au rythme de ses échecs, de ses victoires, des morts qui tombent autour de lui…

 

En dandy anglais qui manie le verbe comme l’absence de morale pour parvenir à ses fins, notamment en tranchant la gorge de ses ennemis à l’aide de la lame de rasoir cachée dans la visière de sa casquette, ce personnage est la pièce maîtresse de Peaky Blinders (qui doit d’ailleurs son nom à ces fameuses casquettes. Voir pour plus d’info la fiche du groupe criminel éponyme sur Wiki).

Cette chronique s’épanche largement sur lui car, sans être un concentré d’innovation, ce personnage redonne ses lettres de noblesse au western anglais d’entre-deux guerres et le film de mafieux où les protagonistes se soûlent au whisky et rejoignent les bordels comme les pubs enfumés en sniffant de la Tokyo. 

PeakyBlinders-CillianMurphy-JoeCole-PaulAnderson

 

Peaky Blinders, au rythme d’une bande-son rock et anachronique, s’ancre à chaque saison dans un nouveau registre où les personnages se renouvellent plus ou moins, mais où leur évolution est telle que l’on ne s’attend jamais aux balles perdues qui freinent brutalement leur ascension.

Dans l’attente du prochain opus, le spectateur peut à l’envi voir et revoir les 3 premières saisons en s’attardant sur les symboles et clins d’œil à l’histoire du cinéma tout au long de cette série pastiche si (a)typique.

 

                                     Mathilde E.

-------------------------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
4/5 5/5 3/5 5/5

La note :  17/20

-----------------------------------------------------------