jeudi 12 février 2015

Lovely Bones

Un film de Peter Jackson

 (The Lovely Bones)

Film Américain (2009) - 2h10 - genre : drame, fantastique

 Sortie en France le 10 février 2010

A reçu 5 nominations.

 

Le sysnopsis  

L'histoire d'une jeune fille assassinée qui, depuis l'au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l'enquête...

----------------------------

L'analyse de Mathilde

 

Peter Jackson est un réalisateur néo-zélandais qu’on ne présente plus, propulsé au sommet de la gloire par ses nombreuses adaptations littéraires (Le Seigneur des AnneauxKing KongLe Hobbit). En revanche, l’une de ses créations est passée quasiment inaperçue. Il s’agit de Lovely Bones, adaptation du roman d’Alice Sebold La Nostalgie de l’Ange. Le défi était de porter à l’écran la poésie d’une histoire dont l’héroïne, assassinée au début du film, contemple le monde des vivants et le commente de l’Au-delà, cet univers ni vraiment au Ciel, ni vraiment sur Terre. Un défi que Peter Jackson a su relever avec brio…

The lovely bones

Susie Salmon, incarnée par Saoirse Ronan (Reviens-moi, La Cité de l’Ombre, Les Âmes Vagabondes) mène une vie normale d’une adolescente normale de 14 ans, jusqu’au jour où elle est portée disparue et laissée pour morte par les autorités qui ne retrouveront jamais son cadavre. Jusqu’ici, rien de très innovant en matière de scénario, à un détail près : c’est Suzie elle-même qui, en voix-off, analyse le déroulement des faits. Elle perçoit de son œil omniscient son futur meurtrier qui la guette, l’affolement de ses parents, leur descente aux Enfers, et la vie qui poursuit son cours, avec ou sans elle. De son « entre-deux » qu’elle arpente en long, en large et en travers en croisant les autres victimes de M. Harvey, Susie devient témoin de la vie qu’elle aurait pu mener : sa sœur cadette qui la devance dans la course à l’âge adulte, son petit-ami qui la remplace après son deuil, ses parents qui vieillissent, et le tueur insoupçonné qui poursuit ses activités en toute impunité.

 

Peter Jackson met en scène un lyrisme émouvant qui traverse le film par le biais de multiples indices. Par exemple un poème écrit par l’aspirant de Susie, glissé entre les pages d’un livre qui s’ouvre et laisse s’échapper l’épître romantique dont elle ne découvrira le contenu qu’une fois dans l’autre monde. De son état de fantôme, elle hante les rues de la ville où son père la cherche sans pouvoir la voir ni entendre ses plaintes désespérées. On aimerait pouvoir la ramener de cette dimension parallèle et lui rendre la vie tant on compatit avec ceux qu’elle considère comme n’étant pas « ces gens malchanceux, à qui de mauvaises choses arrivent sans raison ». Mais l’enquête se poursuit et les indices s’accumulent, retardant jusqu’à la dernière scène le châtiment du meurtrier et le dévoilement au grand jour de la vérité.

 

Dans ce film, on ne peut qu’encenser la performance des quatre acteurs principaux. Mark Wahlberg en père martyr poussé à bout par la tragédie et prêt à tout pour découvrir le responsable. Rachel Weisz en mère terrassée par la douleur au point d’abandonner momentanément le reste de sa famille. Saoirse Ronan, en victime inconsolable et envieuse du monde des vivants qu’elle observe en rêvant d’y retourner… Et surtout Stanley Tucci, qui, à chaque apparition, atteint les sommets de la perversité par son rire diabolique, son regard malsain et sa maîtrise parfaite du discours de l’innocence qui le ferait presque arriver à la cheville d’Hannibal Lecter.

Les décors du paradis de Susie sont époustouflants, transformant un champ de blé en profond marécage, ou encore illustrant par des esquifs en naufrage les maquettes de navire embouteillées. Maquettes que le père fracasse de rage contre les murs de l’atelier où, jadis, il s’adonnait à sa passion avec sa fille.

Au fur et à mesure que celle-ci s’approche du point de non-retour en acceptant sa mort, les décors se font de plus en plus vivants, colorés, presque psychédéliques, et c’est là que le bât blesse. À force d’utiliser à outrance des effets spéciaux aux couleurs criardes et kitchs au possible, le décor finit par lasser l’œil du spectateur. On sait que Peter Jackson a les moyens d’une mise en scène aussi grandiloquente, mais donner ici dans l’excès alourdit les quelques scènes consacrées à la description du paradis. Toutefois le spectateur se retrouve très vite à nouveau impliqué au cœur de l’enquête, sur Terre, à son plus grand soulagement.

Quant à la musique, elle est discrète, en retrait, douce et calquée sur les émotions véhiculées par l’image. 

Lovely Bones, malgré l’apparition épisodique et inutile d’un décor qui pique les yeux, reste un chef-d’œuvre d’inventivité qui aurait frôlé la perfection avec un peu plus d’humilité.

 

Mathilde

ma note : 4,5/5.


LOVELY BONES : Bande annonce VF


Avec dans les rôles principaux

 

Saoirse RonanSaoirse Ronan

Susie Salmon

20 ans - 5 nominations

8 ans de carrière - 21 films

Vu dernièrement dans : Muppets most wanted ( 2014), Les Âmes Vagabondes (2013), The Grand Budapest Hotel (2013), Les Chemins de la liberté (2010)

Prochaînement dans : Stockholm, Pennsylvania (2015), Brooklyn (2014), Lost River (2014)

 

Mark WahlbergMark Wahlberg

Jack Salmon

43 ans - 7 nominations

23 ans de carrière - 72 films et 27 productions

Vu dernièrement dans : Transformers : l'âge de l'extinction (2014),  2 Guns (2013), Broken City (2013), Du sang et des larmes (2013)

Prochaînement dans : Ted 2 ((2015), The Six Billion Dollar Man (2015)

 

Rachel WeiszRachel Weisz

Abigail Salmon

44 ans - 4 prix et 3 nominations

23 ans de carrière - 49 films, une production et une direction

Vu dernièrement dans : Le Monde fantastique d'Oz (2013), 360 (2012), Jason Bourne : l'héritage (2012)

Prochaînement dans : Seule contre tousLa Giovinezza

 

Stanley TucciStanley Tucci

George Harvey

54 ans - 4 prix et 9 nominations

29 ans de carrière - 14 films et séries tournés

Vu dernièrement dans : Hunger Games - La Révolte : Partie 1 (2014), Muppets most wanted (2014), Transformers : l'âge de l'extinction (2014), Hunger Games - L'embrasement (2013), Jack le chasseur de géants (2013), Le Cinquième pouvoir (2013), Percy Jackson : La mer des monstres (2013)

Prochaînement dans : Joker (2015), Spotlight (2015)

 

Sans oublier :

Susan SarandonRose McIverChristian Thomas Ashdale

 Susan Sarandon dans le rôle de la grand-mère de Susie, Rose McIver dans le rôle de Lindsey Salmon et Christian Thomas Ashdale dans le rôle de Buckley Salmon


Infos :

Peter Jackson

Peter Jackson

Réalisateur

53 ans - 13 prix et 24 nominations

39 ans de carriere - 30 films et séries, 15 rôles,18 réalisations et 21 productions

A réalisé : La trilogie "Le Hobbit" (2012, 2013 et 2014), West of Memphis (2012), Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (2011), District 9 (2009), Lovely Bones (2009) ....

Vu dernierment dans : Ray Harryhausen - Le Titan des effets spéciaux (Doc. 2013), Lovely Bones (Le client du magasin de photos) (2009)

Année de production 2009

Scénaristes : Peter JacksonFrances Walsh et Philippa Boyens

D'après l'oeuvre de Alice Sebold  (La nostalgie de l'ange)(procurez-vous le livre en français ici)

Sociétés de Productions : DreamWorks Pictures, WingNut Films, Film4

Distribution : Paramount Pictures France

Musique : Brian Eno écoute gratuite Sur Deezer

Site officiel

Budget : 65 M$

ENTREES
Démarrage France
176 065
Entrées France 
286 844
Démarrage Paris
50 293
Entrées Paris
77 516

RECETTES :

Démarrage USA
17 005 133 $
Etats-Unis
43 982 842 $
Reste du monde
49 507 108 $
Total
93 489 950 $
Rentabilité Monde
144 %

A savoir 

Un casting pas comme les autres !

Révélée par Reviens-moi (Nomination à l'Oscar du Meilleur second rôle) et La Cité de l'ombreSaoirse Ronan a convaincu Peter Jackson et son équipe en envoyant une cassette d'audition confectionnée par ses soins, dans laquelle elle était dirigée par son propre père. A sa vision, le réalisateur jugera non-nécessaire tout casting supplémentaire et engagera la jeune comédienne pour camper sa tragique héroïne, Susie Salmon"Beaucoup d'adolescentes sont venues aux auditions en se comportant déjà comme des stars de cinéma, mais pour Susie nous voulions justement le contraire, une personne qui donne le sentiment d'être une jeune fille ordinaire de 14 ans. Nous ne nous attentions pas à trouver notre Susie, qui est de Norristown en Pennsylvanie, en Irlande ! (...) Saoirse possède un instinct naturel pour le drame. Elle est intelligente, rafraîchissante et authentique. C'est une actrice née, et c'est rare."

Découvrez d'autres infos sur  Allociné

 


En vente depuis le 15 juin 2010, vous pouvez vous procurer le DVD ou le Blu-ray à prix très raisonnable sur le site marchand de la Fnac.

 

Merci à Mathilde pour cette analyse et surtout de nous faire découvrir un film passé inaperçu ! Si toutefois vous l'avez vu, je suis curieux de savoir ce que vous en avez pensé.

Sly


Commentaires sur Lovely Bones

Nouveau commentaire