blood-father-09-09-16-a

Un film de Jean-Francois Richet

 

/// Année : 2016 /// durée : 1h28 /// Genres : Action, Thriller ///

 Nationalité : Francais /// Distributeur : SND /// Récompense : 1 nomination

/// Interdit aux moins de 12 ans ///

 

Blood-Father-French-Poster

SORTIE LE 31 AOUT 2016

Suivez-le sur les réseaux sociaux

logo-webfacebook-iconeLogo twitter

-----------------------------------------------------

Avec : Mel Gibson, Diego Luna, Erin Moriarty....

 

----------------------------------------------------

Synopsis : 

John Link n’a rien d’un tendre : ex-motard, ex-alcoolique, ex-taulard, il a pourtant laissé tomber ses mauvaises habitudes et vit reclus dans sa caravane, loin de toute tentation.
C’est l’appel inattendu de sa fille Lydia, 17 ans, qui va lui faire revoir ses plans de se tenir tranquille…
Celle-ci débarque chez lui après des années d’absence, poursuivie par des narcotrafiquants suite à un braquage qui a mal tourné.
Lorsque les membres du cartel viennent frapper à la porte de John, ils sont loin de se douter à qui ils ont affaire…

-----------------------------------------------------

BANDE ANNONCE 

----------------------------------------------------------

La critique de Cyril ...

 

LE COME BACK DE MEL GIBSON (ou pas...) !

 

Après avoir affronté avec ces 15 kg de muscles dans un costume de "Bad Boy", Sylvester Stallone dans The Expendables 3, Mel Gibson revient en tête d'affiche de BLOOD FATHER au côté du réalisateur Jean-Francois Richet (Mesrine 1ère et 2ème parties). Cette fois-ci, il incarne John Link un gentil, enfin, un ancien gros dur  ! ...

Mad Mel va-t-il réussi à séduire son public pour ce retour à l'écran, avant la sortie en salles de sa nouvelle réalisation  Tu ne tueras point (2016) ?

 

Adapté d'un Roman écrit par Peter Craig, (qui a aussi particpé au scénario), Blood Father signe la rencontre entre Mel Gibson et Jean-Francois Richet, sous un soleil de plomp au Nouveau Mexique, entre bastons, tir à répititions et voitures d'époques, le réalisateur a joué la carte du film d'action explosif. Seulement, un élément essentiel à la pleine réussite d'un long métrage de ce style est quasi absent, le scénario manque d'originalité et d'audace. Ca risque clairement lui faire défaut !

Il en serait presque incompréhensible !

320086

Le Film ne dure qu'1h30 et pourtant, on se demande si on est devant une histoire dramatique rythmé ou un téléfilm d'action Allemand ! Peter Craig nous plombe d'un trop pleins de conversations parfois interminable, surtout les problèmes entre Papa Gibson et sa fifille, j'en avais gros sur la patate malgré 2-3 punchlines bien placé. 

 

Parlons de la réalisation ?

Jean-Francois Richet qui a dirigé Vincent Cassel dans le biopic sur Mesrine, est complètement passé à côté (ou presque..), il n'apporte rien à ce Blood Father, ni dans les scènes de castagnes de John Link (Mel), sencés dynamiser un minimum son sujet apportant du neuf et non plus dans la gestion de la bande de mafieux menée par l'acteur Diego Luna dont on aurait pu attendre beaucoup plus de son interprétation de Jonah. Les autres rôles sont tout aussi plat, ça manque cruellement de danger.

 

 

Bef, le réalisateur se focalise tellement sur la relation père-fille qu'on en oublie le genre. Aucune émotion n'est idéalement transposée à l'écran, des sentiments surfaits et surjoués, la cause à un manque de crédibilité d'un script bancal, du coup, on n'y croit pas !, tout est moyen, c'est dommage !.

thumb_1914_media_image_926x584

On attendait ce long métrage sur un rythme plus intense, comme Taken (2008) de Pierre MorelMachete (2010) de Robert Rodriguez et Ethan Maniquis ou encore Le Dernier Rempart (2013) de Kim Jee-Woon. La bande-annonce nous a pourtant fait saliver, mais à la fin de la séance, les premières réactions sont plutôt perplexes.

 

Heureusement, il y a Mel !

 

Mel Gibson dans le rôle du père protecteur, prêt à tout pour sa fille, porte le film à bout de bras. Solide, bourrin et charismatique en tout point, sa seule présence nous tient éveillé. Son allure, ses remarques pertinentes ou encore son regard, nous suffiraient presque. Son interprétation de John Link est assurée et juste, mais malheureusement dans un style où les codes n'ont pas été complètement respectés.

VERDICT 

BLOOD FATHER ne signe pas le retour en état de grace de Mel Gibson en tête d'affiche. Contrairement à son rôle dans The Expendables 3 (2014), ou on a pris plus de plaisir à le revoir. 

BLOOD FATHER se regarde et s'oublie aussi rapidement. 

 

321648

 

 

                                                                  Cyril ....

------------------------------------------------------

 

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

2/5

3/5 2/5

3/5

Note : 10/20 


Les notes du film sur le réseau au 20/11/2016 (par les téléspectateurs)

Metacritic -------------------- 6.6/10 pour 112 votants

IMDB --------------------------- 6.5/10 pour 27 563 votants

ALLOCINE ------------------- 3.1/5 pour 1085 votants

SensCritique --------------- 5.4/10 pour 1000 votants

Cinétrafic -------------------- 2.95/5 pour 15 votants

RottenTomatoes ---------- 3.5/5 pour 7.097 votants

________________________________

Le box office par JpBox-office 

au 20/11/2016 

Démarrage France : 116 159 entrées

Entrées France : 200 136 entrées

Démarrage Paris : 39 186 entrées

Entrées Paris : 63 504 entrées 

--------------------------------------------------

Billet de Cyril 

Sources : Allociné, JpBox-office 

| SND | WHY NOT PRODUCTIONS | WILD BUNCH | 2016 |

#BloodFather #MelGibson #Action #Film2016 #BienChoisirSonFilm