Ban-roman-de-gare

Un film de Claude Lelouch

 

 /// Année 2007 /// durée 1h45min /// Genres : Drame - Thriller - Romance ///

Nationalité : Français /// Distributeur : Les films 13

Récompenses : 7 nominations

 

Roman de gare

 

  Le site officiel pour découvrir "Roman de gare" autrement

(photos, interview et espace presse)

logo-web

 

---------------------------------------

Avec : Dominique Pinon, Fanny Ardant, Audrey Dana, Zinedine Soualem, Myriam Boyer, Michèle Bernier ...

 

Dominique PinonFanny ArdantAudrey DanaZinedine Soualem

 

 ---------------------------------------

Le synopsis :

Judith Ralitzer, femme fatale, auteur à succès, est en quête de personnages pour son prochain best-seller. Un tueur en série vient de s'échapper de la prison de la santé ! Huguette, midinette, coiffeuse dans un grand salon parisien, va changer leur destin. Il y a des rencontres plus fatales que d'autres...

 ---------------------------------------

ROMAN DE GARE - Une sélection BienChoisirSonFilm

 

 

L'analyse de Sly L.    

 

Claude Lelouch, c'est tout ou rien, et là, c'est bien !

 

Après Les Parisiens et Le Courage d'aimer, tout deux sorties en 2004 et boudé par les critiques et les spectateurs, Claude Lelouch revient en 2007 avec Roman de gare. Un retour discret, ou le besoin de se cacher derrière un pseudonyme, lui a certainement permis de travailler plus sereinement. Pourquoi ? parce que dans son inconscient, comme il le déclare, il lui fallait se mettre à l'écart d'éventuel préjugé.

Il est malheureusement évident de constater, que les films français, en général et surtout les films d'auteurs, sont littéralement ignorés par les spectateurs. Outre quelques comédies à succès ou autres oeuvres dramatiques très bien mise en avant par de grosses maisons de production, Les plus petits budgets, ont bien souvent du mal à sortir la tête hors de l'eau.

Roman de gare

   Roman de gare, ecrit et réalisé par Claude Lelouch s'en est sorti de justesse grâce à son exportation. Rentabilisé à 108% d'après les chiffres du box-office

Aurait-il mérité plus ?

Très clairement, oui. Je ne vous dirais pas que j'ai tout de suite accroché à son introduction, j'ai meme faillit l'arrêter au bout de 6 minutes, pour être exacte, craignant le "je ne comprends rien, à quoi servent les deux premières scènes", puis je me suis dit, "heu 6 min quand même, c'est pas sérieux d'arrêter un Lelouch maintenant."

Et en effet, les 10 premières minutes sont bien là pour planter le décor et l'atmosphère morose qui va avec, puis peu à peu, le tout se transforme en une véritable intrigue, tel un polar d'Olivier Marchal. Une accroche difficile dû à l'enchaînement de plusieurs scènettes au départ et au lien, loin d'être évident.

La suite ma littéralement fait changer d'avis. Tout s'illumine, ou plutôt devrais-je dire s'assombri. On se retrouve très rapidement pris dans un engrennage de questionnement.

Qui est-il ? est-ce celui qu'il veut que l'on croit? 

Si c'est le cas, il en faut du culot pour nous proposer cette vision-là !

Mais voilà, le suspense, le côté polar noir dramatique fait son apparition, et la vue proposé par Claude Lelouch me scotch en tout point. 

Le scénario, dont les ficèles sont tirées au bon tempo, certains diront que le film est mou, certes, ce n'est pas un film d'action, mais le script est vraiment écrit de manière à ce que l'on suive et découvre l'importance d'un des personnages-clés du film, un homme mystérieux aux multiples facettes, interprété avec ingéniosité par Dominique Pinon, que j'ai trouvé en parfaite osmose avec ce rôle. Il donne la réplique à Audrey Danna, nominé au César 2008 pour le meilleur jeune espoir féminin, grace à son interprétation d'Huguette, le troisième rôle de sa jeune carrière. Puis à Fanny Ardant, toujours parfaites, et qui pour l'occasion retrouve Claude Lelouch, vingt sept ans après Les Uns et les autres (1980).  

Roman de gare se détache complètement du genre policier traditionnel, et de très loin. Il y a eu, Contre-enquête de Franck Mancuso sortit la même année, qui avait parfaitement ciblé le genre, et qui avait réussi d'une main de maître à jouer avec nos émotions, mettant en scène un suspense qui n'avait cessé de faire planer le doute. Lelouch et son roman de gare, est dans la suggestion, avec une rencontre, dans un endroit incongru mais pas impossible. Une rencontre à vous faire froid dans le dos, parce que l'insistance du présumé prédateur est comme souvent, bien maîtrisé, pour parvenir à ses fins, et il y a des rencontres plus fatales que d'autres, effectivement.

Toujours est-il, que le tout, est somptueusement bien romancé et orchestré, ce mélange des genres est plutôt bien réussi et à été pour moi une belle surprise. 

 

                                                             Sly L.

 

(Si vous n'êtes pas d'accord avec cette analyse, exprimez-vous en commentaire avec vos arguments.)

-------------------------------------------------------------------------

La répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
5/5 4/5 4/5 3/5

La Note :  16/20


Le box office par JpBox-office 

 

au 18/12/2016

 

4.21 M€ de budget, rentabilisé de justesse !

 

ENTREES
Démarrage France
151 204
Entrées France 
340 584
Démarrage Paris
-
Entrées Paris
130 197
 
Rentabilité France
48 %

 

RECETTES
Démarrage USA
25 484 $
Etats-Unis
1 851 114 $
Reste du monde
2 679 886 $
Total
4 531 000 $
 
Rentabilité Monde
108 %

Roman de Gare à l'achat

En DVD

Roman de gare [Édition Collector]

 

--------------------------------------------------------

Billet et intégration Sly

Sources : AllocinéJpbox-officeLes films 13

| LES FILMS 13 | 2007 |