Un film de Céline Sciamma

 

Bande de Filles

Avec : Karidja Touré, Assa Sylla, Tatiana Rojo, Cyril Mendi, Rabah Nait Oufella ...

Nationalité : Français

Titre Anglophone : GirlHood

Titre au Quebec : -

Année de production : 2014

Dure : 1h52min

Genre : Drame

Sortie sur nos écrans : 22 octobre 2014

Sortie aux Etats-Unis : 30 janvier 2015

 

Récompenses : 6 prix et 13 nominations

Avertissement :

 

L'histoire :

     Parce qu'on lui refuse son entrée en seconde générale, une adolescente claque la porte de son collège de banlieue parisienne. Elle rencontre alors trois autres jeunes filles, qui vont la prendre sous leur aile et lui apprendre à s'affirmer. Mais le patriarcat et les difficultés économiques ne l'entendent pas ainsi…  

 

  

logofbPage officielle  /  site dédiéSite Officiel


video_icone

Bande Annonce Officielle (VF)        

  

 Bande de filles - B.A. Officielle - 

 


L'analyse-icone

Un avis, une critique ou une analyse       

 La chronique de Mathilde 

Criant de vérité !

 

Autant le dire d’entrée de jeu : Bande de filles est une réussite.

Aux premiers abords, la bande-annonce laissait à croire en une comédie/reportage comme celles qui fleurissent depuis quelques années (Polisse, Entre les murs, Intouchables…). Or, Bande de filles se distingue par une sensibilité impalpable mais bien présente. On suit les aventures de la petite Marieme sans se douter une seule seconde du fin mot de l’histoire. Les scènes sont touchantes, entraînantes, l’empathie s’installe peu à peu envers ces jeunes de cité qui sont autant d’adultes en devenir, attendant simplement que leur soit donnée la chance de réussir.

En bref, Céline Sciamma nous amène dans un univers loin du mépris ou de la désolation qu’évoquent parfois la perdition des jeunes de banlieue.

 

   La scène qui me reste à l’esprit deux semaines après avoir vu le film est celle où les héroïnes du film se réunissent dans une chambre d’hôtel et dansent sur le tube de Rihanna : Shine bright like a diamond.

Bande de filles-ensoirée-5665433368934

 

Au début du film, seule Marieme s’attire l’intérêt du public. Puis, les autres adolescentes, plus affirmées, l’embrigadent dans leur gang de « racailles de cité ». Cependant on s’aperçoit bien vite qu’elles ne font de mal à personne.

Maîtresses d’une répartie incisive et dotées d’une faconde intarissable, les quatre amies commencent à vivre un quotidien partagé entre leur vie d’adolescente et la difficulté de conjuguer l’insouciance de leur jeunesse à des conditions de vie précaires.

 

Bande de filles-3543368934

Marieme est d’ailleurs la plus lucide des quatre. Elle subit un frère tellement protecteur qu’il estime logique de la frapper pour la punir, une mère désinvolte et absente, et deux enfants en bas-âge dont elle doit s’occuper. Pas de quoi donc tergiverser lorsque ses nouvelles amies lui proposent de découvrir une vie plus palpitante : voyage à Paris, combat de gangs, soirées à l’hôtel et shopping.

Mais le film de Céline Sciamma (qui s’était déjà distinguée à la Berlinale 2011 avec Tomboy) est aussi filigrané d’une réflexion sur l’avenir des jeunesses défavorisées. Marieme est elle-même refusée en seconde générale malgré sa motivation. Elle amorce alors une progressive descente aux enfers où la fumette et l’alcool coulent à flots, et elle finit même par fuir le domicile familial.

 

Bande de filles-1354368934

La réalisatrice s’amuse à faire passer à travers les fous rires contagieux et les débauches de l’adolescence un message sur l’importance de l’éducation. Des parents laxistes ou absents et des lacunes scolaires que personnes ne veut combler, et c’est la déchéance.

Les jeunes filles semblent pourtant déterminées à réussir leur vie, mais finalement qui leur donne cette chance ? Elles sont délaissées entre les proxénètes et les dealers auxquels elles sont obligées de se soumettre pour survivre. Malgré toute leur bonne volonté, leur destin reste ancré dans les mœurs sociales qui auréolent la vie en cité. Un déterminisme mis en évidence lorsque Marieme s’aperçoit que même si elle fuit, elle n’a nulle part où aller. La précarité et cette vie qui n’en est pas une la rattrapent sans cesse.

 

Bande de filles-17844368934

Dans ce film, tout est mené d’une main de maître, collant parfaitement à la réalité et à la mode actuelle, au vocabulaire des jeunes et à leurs préoccupations. Les dialogues sont savoureux, les jeux de lumières installent les ambiances adéquates, les personnages sont attachants, et surtout, la bande-sonore est travaillée avec une précision d’orfèvre qui accorde au film une délicieuse atmosphère intimiste.

Sciamma donne presque envie de revoir le film une deuxième fois pour se plonger à nouveau dans cet univers, certes peu enchanteur, mais tellement captivant.

 

Ma note : 4.5/5

 

9

Mathilde.


Réseau

Quand est-il sur le réseau ?            

Le baromètre au 26/11/2015

logo-Allociné

logo_cinetrafic

rtlogo

logo-Senscritique

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Pas mal (1582 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Pas mal (50 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-Négative

Bien (3363 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Moyen (3232 notes)


actrice

Dans les rôles principaux                 

 

 

Karidja Toure

Karidja Touré 

rôle : Marieme / Vic

né le 14 février 1994 à Bondy

1 ans de carriere - 1 film - 1 nomination

Filmographie sélective : Bande de filles (2014)

Prochainement : -

 

Assa Sylla

Assa Sylla 

rôle : Lady

 

 

Filmographie sélective : Danbé, la tête haute (2014), Bande de filles (2014)

Prochainement : -

 

 

Sans oublier : 

Tatiana Rojo, Cyril Mendi, Rabah Nait Oufella, Mariétou Touré, Idrissa Diabaté, Cyril Mendy, Rabah Naït Oufella, Simina Soumare

 


Info et stat-icon

Stats et infos        

 

 

icon-réalisateurLe réalisateur

 Scénariste et réalisatrice

Celine SciammaCéline Sciamma, née le 12 novembre 1978 à Pontoise - France.

Après sa formation de scénariste à la Fémis (Fondation européenne des métiers de l'image et du son), Céline Sciamma utilisa son projet de fin d'étude pour réaliser en 2006, avec un budget de 1.68 M€, Naissance des pieuvres. Une première oeuvre saluée par la critique, présenté au festival de Cannes en 2007 et récompensée du prix Louis-Delluc (du premier long-métrage). La récompense du meilleur premier film lui est attribué lors des césar de 2008, cela ne suffira malheureusement pas à attiré le public dans les salles, et terminera avec 32% de rentabilité. Mais une belle carrière se dessine, puisqu'en 2010, la réalisatrice signe un deuxième film avec un budget de 920 000 €, Tomboy, 1 prix et 7 nominations, est rentabilisé à 193%. Son 3ème Long-métrage, Bande de fille est la confirmation d'une carrière à suivre ...

 

----------------------------------

Productrice : Bénédicte Couvreur

Sociétés de Productions : Hold Up Films, Lilies Films

Chaînes de télévision partenaires : Arte France Cinéma, Canal +, Ciné +

Distribution : Pyramide Distribution

Editeur : TF1 Vidéo

Disponibilité des supports dvd et Blu ray depuis le 04 mars 2015

Bande originale de Jean-Baptiste de Laubier à découvrir sur Deezer

Budget : ? M€


ENTREES
Démarrage France
140 723
Entrées France 
306 713
Démarrage Paris
76 237
Entrées Paris
136 190

 

RECETTES
Démarrage USA
7 667 $
Etats-Unis
60 765 $
Reste du monde
1 623 908 $
   Dont France
1 623 908 $
Total
1 684 673 $

 


(désactiver votre bloqueur de publicité si vous n'avez pas de visibilité sur les vignettes Amazon)

Pour vous procurez " Bande de filles " cliquez sur les liens amazon ci-dessous.

en DVD

 Bande de filles

 

-------------------------------------------

en Blu ray

Bande de filles [Blu-ray]

 

-------------------------------------------------

Billet de Mathilde et intégration Sly

Sources : Allociné, Cinétrafic, SensCritique, Metacritic, Amazon, Wikipédia, Imdb, JP'sBox-Office