Un film de François Ozon

 

Une nouvelle amie

Film : Français

Distribué par : Mars Distribution

Dure : 1h47 min

Genre : Drame

Sortie sur nos écrans : 5 novembre 2014

Avec : Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz, Isild Le Besco, Aurore Clément

1 prix et 7 nominations 

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 

 

L'histoire :

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

 

   


video_icone

Bande Annonce Officielle       

 

Une nouvelle amie - Bande-Annonce


L'analyse-icone

Un avis, une critique, une analyse    

L'analyse de Mathilde

Dans cette adaptation d’Une amie qui vous veut du bien (The New Girlfriend, Ruth Rendell), la tête d’affiche est réservée à Romain Duris et Anaïs Demoustier, entraînés dans une quête identitaire amorcée par la mort de l’épouse et meilleure amie de ces deux personnages.

Devant tous deux faire face au deuil de Laura et à la garde de sa fille Lucie, David et Claire se prêtent mutuellement main forte, chacun à sa manière, et au-delà des belles promesses faites à la défunte. 

 

Romain Duris ici est au sommet de son art, partagée entre trois femmes dont il s’approprie même la féminité dans une scène  de quelques secondes à peine, mais franchement cocasse. Une parmi tant d’autres !

Une Nouvelle Amie est traversé d’une veine de légèreté et d’humour pince-sans-rire. Mais encore faut-il, pour ne pas rire jaune, s’adapter au thème du film plus ou moins facile d’accès ;

Elles ont grandi ensemble. Laura est la nouvelle de la classe de Claire ; elle est aussi la première à partir. Un ange passe dans l’existence de celle qui devra par la suite faire face à l’indicible douleur du deuil, mais aussi à un secret d’abord anodin, puis qui devient le fil rouge de sa nouvelle vie. Car Claire et Laura se sont toujours tout dit. Tout, sauf un détail : le mari de cette dernière aime, « comme ça, pour s’amuser », s’habiller en femme. Il ne voulait pas que la chose s’ébruite, et ce désir s’évaporait chaque fois qu’il était en présence de Laura.

Mais une fois disparue à jamais, David est, selon Claire, « retombé malade ». Freud trouverait probablement une explication à cette habitude qu’il a ensuite prise de revêtir les habits de sa femme, s’appropriant ses gestes, sa vie, son parfum. Un moyen de combler la carence maternelle que ne tardera pas à éprouver l’enfant de six mois.

Le thème est, avouons-le, assez délicat à aborder sans tomber dans la vulgarité, l’autodérision voire l’absence totale de crédibilité. Mais Romain Duris incarne avec un naturel égal le rôle de David comme celui de Virginia, chaussant les talons aussi aisément que le ton dédramatisant du film.

Sans surprise, Claire et Virginia se lient d’amitié, mais qu’en est-il de Claire et David ? Qu’en est-il du genre d’un être humain à l’heure où le changement de sexe n’est plus qu’un problème d’argent ?

François Ozon interroge le spectateur sur la valeur des relations humaines et de la tournure qu’elles prennent dès lors qu’entre en jeu le désir, l’homosexualité, la pression sociale et l’étiquette que nous impose inévitablement le regard des autres.

Ces deux femmes incarnent une certaine forme de liberté et de débridement de mœurs lorsqu’elles se promènent au centre commercial comme deux vieilles copines, alors que l’un d’entre elle reste un transsexuel ravi d’être confondue avec sa nouvelle amie. Sans changer de sexe, par un simple changement d’apparat, dissimulation de la barbe et modification du timbre de voix, David devient Virginia, observée par les hommes et suscitant la curiosité des femmes.

Jusqu’où peut-on faire croire en apparence que l’on est quelqu’un d’autre ?

Dans ce double-rôle, Romain Duris fait parfois un peu peur. Son visage anguleux et sa voix planante, songeuse, donnent d’ailleurs lieu à une scène inquiétante, où l’on redoute presque la nécrophilie lorsqu’il explique à Claire ce qu’il a fait du corps de sa femme. Mais il a aussi la grâce d’une femme, sa délicatesse, et son aisance à habiller un corps d’homme par des vêtements de femme soulignent l’impossibilité de tourner ce travestissement en dérision.

Cependant le film s’essouffle aux deux tiers. Le tour des questions a été fait, et on se doute que David et Claire ne finiront pas ensemble à élever l’orpheline de mère, et que le mari de Claire ne deviendra jamais le super pote d’un homme dont il n’a aucune raison de se rapprocher.  Mais c’est un détail, car l’ensemble reste agréable et empli d’interrogations sur la marginalité, la différence, la tolérance.

À travers une remise en question des genres et une épopée freudienne fraîche et jamais alourdie par les bons sentiments, François Ozon nous guide sur un sentier de réflexions et de questionnements analogue à Jeune et Jolie (2013), où Marine Vacth adoptait la même sincérité dissimulée derrière une voile de pudeur rapidement ôté par la découverte de nouvelles limites.

Pas de scènes heurtant la sensibilité ni des enfants, ni des réfractaires aux scènes homos, Une Nouvelle Amie est donc accessible à tous, et plutôt conseillé en cas de devoir de philo sur la tolérance.

Mathilde 

Note : 3,5/5.


Réseau

Quand est-il sur le réseau ?             

 Le baromètre au 02 Avril 2015 

logo-Allociné

logo_cinetrafic

logo-Cinefil

logo-Senscritique

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)

Excellent (2158 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-Négative

Bien (23 notes) 

Etoile-d'apréciation-viergeEtoile-d'apréciation-viergeEtoile-d'apréciation-viergeEtoile-d'apréciation-viergeEtoile-d'apréciation-vierge

Non réportorié

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Bien (1500 notes)

 

actriceacteur

Dans les rôles principaux     

 

 

Romain DurisAnais DemoustierRaphael Personnaz

Romain Duris rôle : David / Virginia - Anaïs Demoustier rôle : Claire - Raphaël Personnaz rôle : Gilles

Sans oublier : Isild Le Besco, Aurore Clément


Info et stat-icon

Stats et infos      

 

 

icon-réalisateurLe réalisateur

François Ozon

François Ozon

Métier pour le film

Réalisateur

Scénariste

---------------------------------- 

Année de production : 2014

Société de Production : Mandarin Cinéma

Distribution : Mars Distribution

Editeur : nc

Musique de Philippe RombiA découvrir sur Deezer

Budget : NC

ENTREES
Démarrage France
274 414
Entrées France 
568 161
Démarrage Paris
86 617
Entrées Paris
150 452

Pour vous procurez une nouvelle amie

Disponibilité du support DVD  le 6 mai 2015. 

Pré-Commandez-le dès aujourd'hui.

Une nouvelle amie

---------------------------------------

Critique Mathilde et intégration Sly

Sources : Allociné, Cinéfil, SensCritique, Cinétraffic, Wikipédia, Imdb, Zimbio, Box-Office