NOE-Ban

un film de Darren Aronofsky

( Noah )

 

Nationalité: Américain /// Durée: 2h19 /// Genres: Aventure, Fantastique, Péplum

/// Sortie en France le 09 avril 2014 /// Distributeur : Paramount Pictures France ///

 

Noé

La genèse ...

Noé est un projet de longue date que Darren Aronofsky gardait sous le coude. Le réalisateur avait déjà songé à cette adaptation du mythe de Noé en 1998, alors qu'il venait de finaliser Pi, son premier long-métrage : "Je n'avais pas la moindre idée de l'envergure d'un tel projet. Je débutais à peine ma carrière de réalisateur et j'étais assez inconscient." Le projet ne se concrétise pas mais le réalisateur le remet sur la table une dizaine d'années plus tard, en présentant un scénario à un studio, qui, entre temps, change de direction. Le péplum se retrouve alors au point mort, jusqu'à ce que le producteur Arnon Milchan contacte le cinéaste pour "faire un truc dingue". Alors en postproduction de Black Swan, Aronofsky entame les démarches de ce qui deviendra son film à plus gros budget.

 

Histoire de Censure...

Un porte-parole de la Paramount a relayé que Noé ne serait pas projeté au Qatar, à Bahreïn et dans les Emirats arabes unis, car le film irait "à l'encontre des enseignements de l'Islam". L’Egypte, la Jordanie et le Koweït devraient suivre le pas et ne pas diffuser le péplum de Darren Aronofsky sur leurs écrans, en raison de l'image prophétique qu'il véhicule.

 

Synopsis :

    Adaptation de l’histoire de l’Arche de Noé, tirée de l’Ancien Testament. Dans un monde rongé par le pêché des hommes, Noé se voit confier une mission divine : construire une arche pour sauver l’humanité du déluge.

------------------------------------

Avec dans les rôles principaux :

Russell_CroweJennifer_ConnellyEmma_Watson

Russell Crowe (Noé) Jennifer Connelly (Naameh) / Emma Watson (Ila)

Douglas_BoothLogan_LermanRay_Winstone

Douglas Booth (Shem) / Logan Lerman (Ham) / Ray Winstone (Tubal-Caïn)

Anthony_HopkinsNick_NolteDakota_Goyo

Anthony Hopkins (Mathusalem) / Nick Nolte (Samyaza) / Dakota Goyo (Noé jeune)

Sans oublier : Kevin Durant (Og)Gregg Bello (Testu-kol)Finn Wittrock (Tubal Cain jeune)...

 

---------------------------------------------

Noé - Bande annonce HD

 

-----------------------------------

Mon avis :

C'est clairement un film à grand spectacle qui se profile, et avant de parler des opinions religieux des uns et des autres, c'est avant tout une oeuvre cinématographique.

Bon film

Découvrons ensemble la critique de Mathilde ...

Sly L.

-------------------------------

La critique de Mathilde ...

  

Darren Aronofsky aura su nous régaler d’œuvres mémorables telles que Requiem for a Dream ou Black Swan. Son style sombre est empreint d’une certaine sensibilité et d’une touche artistique mises en pratique dans la plupart de ses films. 

Les plus aguerris sauront le reconnaître entre tous, mais, hélas, ne sauront le distinguer qu’avec difficulté dans Noé, blockbuster traitant à grands renforts de clichés et de longueurs la construction de l’arche devant sauver les animaux du Déluge. 

Certains seront conquis, d’autres, comme moi, regretterons le génie de Black Swan 

 

 

Inutile d’avoir la Bible en livre de chevet pour s’atteler à l’histoire de l’Arche de Noé, car le film ne s’en tient pas qu’aux propos qui y sont relatés.

NOE-photoArche

Il s’ouvre sur quelques lignes expliquant le contexte : Noé, patriarche aimant et autoritaire, rêve que toute l’humanité est vouée à sombrer dans un déluge destructeur, et interprète ce songe comme une mission prophétique qu’il doit mener à son terme. Il rallie alors à sa cause ses trois fils, sa fille adoptive et sa femme, ainsi que son grand-père Mathusalem et les Veilleurs, anges déchus qui rappellent un peu trop les robots deTransformers ou les géants des montagnes dans Le Hobbit : Un voyage inattendu.

Du mauvais goût à l’appui d’idées qui, pourtant, auraient mérité d’être exploitées avec un peu moins de grandiloquence.

La construction de l’arche débute donc sur fond de sentimentalité attendrissante, à condition bien sûr que l’on écarte les clichés parsemant le film : [Attention spoiler la jeune Ila, fille adoptive blessée et devenue inféconde dans son enfance, retrouve sa fertilité, la solitude d’un des frère comblée par une fille laissée pour morte lors du Déluge, le grand méchant Toubal-Caïn s’opposant à Noé… Fin du spoil.]

J’en passe et des meilleurs.

NOE-RayWINSTONE-RussllCROWE

 

Bref, un univers où la rédemption si prônée dans la Bible ne semble pas de mise ici, et où les personnages sont d’un manichéisme… Attendu. Tout comme ce que ce que les moins visionnaires pourraient appeler un « twist final ».

D’un autre côté, le film s’appuie sur un ouvrage religieux et offre donc des perspectives scénaristiques que les lecteurs de la Bible pourront voir venir. Quant aux autres, ils peuvent légitimement se demander si le film d’Aronofsky n’aurait pas été plus captivant s’il avait été parfaitement fidèle au support de référence.

D’autres encore, comme moi, pourraient se dire qu’au contraire, en prenant pour base une anecdote biblique et en divergeant totalement par la suite, le scénario aurait pu gagner en surprises et en retournements de situation tranchant allègrement avec la platitude qu’engendre la loyauté à laquelle Aronofsky a fait allégeance.

Remarquons par ailleurs que le film a été censuré par aux Émirats Arabes unis, au Qatar et à Bahreïn (et sans doute plus à venir…), qui blâment un discours anti-islamiste et n’apprécient par les représentations concrètes d’entités divines.

Toutefois, ne soyons pas manichéens comme les personnages que je fustige ; on peut applaudir quelques effets spéciaux, tels que les enchaînements montrant l’évolution des races au fil du temps ou les forêts poussant instantanément… Mais l’encensement s’arrêtera là.

NOE-AnthonyHopkins-GavinCasalegno

Quelques longueurs sont dispersées dans le film; des scènes inutiles à celles qui n’en finissent plus en passant par la brièveté de celles qu’on aimerait plus longues, Noé n’est pas de ceux que l’on retiendra en cette première moitié d’année 2014.

  

                                                           

                                              Mathilde

 

----------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

3/5

3/5 2/5

2/5

La note :  10/20


Infos :

Année de production : 2014

Scénaristes  : Darren Aronofsky, Ari Handel

Productions : Paramount PicturesNew Regency PicturesProtozoa Pictures

Distributeur : Paramount Pictures France

Budget : 130 000 000 $ 

Box Office France : 1 318 800 entrées (351 545 pour Paris)

RECETTES au 12/01/2017
Démarrage USA
43 720 472 $
Etats-Unis
101 200 044 $
Reste du monde
261 437 429 $
   Dont France
11 436 717 $
Total
362 637 473 $
 
Rentabilité Monde
290 %

 

RECETTES 25/05/2014
Démarrage USA
Etats-Unis
Reste du monde
Total
43 720 472 $
100 051 121 $
239 000 000 $
339 051 121 $
Rentabilité Monde
271 %

----------------------------------

A savoir 

(source Allociné)

Déjà ouvertement critiqué

Un sondage en ligne révèle que la majorité des spectateurs conduits par la foi sont exaspérés par la représentation de l’histoire de la Genèse que donne à voir Aronofsky dans Noé. Une enquête a même été menée, récoltant 5 000 réponses, dont 98% d'entre elles s'opposent à l'idée d'une intrusion d’Hollywood dans ce récit biblique. De plus, des spectateurs chrétiens ayant assisté à une pré-projection du film auraient remis en question l'adéquation même du film à l'histoire de la Bible, et réagi négativement face à l'intensité et l'obscurité du personnage principal.

 

Quand Russell Crowe Twit

Grand amateur de Twitter, Russell Crowe utilise le réseau social régulièrement pour transmettre des messages à ses fans et au monde en général. Dans un tweet daté du 23 février, le comédien s'adresse directement au Pape François et lui demande de visionner le film, lequel divise profondément la communauté catholique, notamment parce qu'il dépeint un Noé "inédit". Crowe assure pourtant au chef de l'Eglise que le message y est "puissant, fascinant et vibrant." 

Le 17 mars, le magazine américain Variety révèle que la rencontre entre l'équipe du film et le Pape François, prévue le mercredi 19 mars à 8h30, a été annulée. La raison ? le Vatican craignait des débordements et ne voulait pas prendre le risque de créer une émeute dans un lieu si touristique. L'acteur néo-zélandais a tout de même assisté mercredi à l'audience générale du pape place Saint-Pierre à Rome, une ville où sa cote de popularité est très forte depuis son rôle du général Maximus dans le peplum culte Gladiator (2000).

 

Lieu de tournage du film NOE

C'est lors du tournage de son premier film, Pi, que Darren Aronofsky a mis pour la première fois les pieds en Islande. Ce dernier a eu un réel coup de coeur pour ce pays, dans lequel il est retourné plusieurs années de suite. Et c'est alors qu'il traversait le pays en voiture, qu'il a eu le déclic de tourner Noé sur cette terre en juillet 2012, et plus précisément sur la péninsule de Dyrholaey, dans les municipalités de Fossvogur et Reynisdrangar : "Il y a là-bas quelque chose de primitif parce que c'est un pays neuf. La terre semble se soulever là-bas : le pays est situé sur une plaque tectonique qui scinde l'Atlantique en deux. (...) Et comme c'est un pays neuf, on y éprouve un sentiment d'éternité. Je me suis alors dit que ce serait une formidable idée de tourner cette histoire ancestrale dans l'un des pays les plus neufs du monde (...)."

Si le film a essentiellement été tourné en Islande, l'Arche, quant à elle, a été construite dans "un vaste champ"de l'Etat de New York. Cette réplique de l'intérieur et de l'extérieur de l'arche de Noé a été montée de toutes pièces à Oyster Bay, sur le détroit de Long Island, et mesure une vingtaine de mètres de haut pour 140 mètres de long et 13 mètres de large.

Encore plus de secrets sur AlloCiné

 --------------------------------