DonnieBrasco-Ban

Un film de Mike Newell

 

 

Donnie Brasco

Année de production : 1997

Avec : Al Pacino, Johnny Depp, James Russo, Michael Madsen, Anne Heche ...

Nationalité : Américain

Titre Original :

Titre au Quebec : 

Dure : 2h07min

Genre : Biopic, policierthriller, drame

Sortie sur nos écrans : 19 mars 1997

 

Récompense : 1 nomination

Avertissement : 

 

L'histoire :

    En 1978 a New York, l'agent special Joe Pistone est designe par le FBI pour infiltrer le clan Bonanno, une des familles les plus puissantes de la cote Est. Il contacte un modeste porte-flingue de l'organisation, Lefty Ruggiero, aupres duquel il se fait passer pour un specialiste en joaillerie du nom de Donnie Brasco. Coupe de son milieu, Donnie va peu a peu s'identifier a ceux qu'il doit detruire.  

 

logofbPage officielle  /  site dédiéSite Officiel

--------------------------------------------------------------

Dans les rôles principaux 

 

Al pacinoJohnny DeppMichael Madsen

 Al Pacino (Lefty Ruggiero), Johnny Depp (Donnie Brasco / Joseph D. 'Joe' Pistone), Michael Madsen (Sonny Black)

James RussoAnne HecheGretchen Mol

James Russo (Paulie)Anne Heche (Maggie Pistone)Gretchen Mol (la petite amie de Sonny)

 

Sans oublier : Bruno Kirby (Nicky)Tim Blake Nelson (Un agent du FBI)Paul Giamatti (Un agent du FBI)

 

-----------------------------------------

Bande Annonce Officielle (VF)

 Donnie Brasco | Une sélection BienChoisirSonFilm

------------------------------------------------ 

Un avis, une critique ou une analyse

 L'analyse de Mathilde

 

Donnie Brasco est-il un incontournable du genre ?

 

Un casting de rêve pour un réalisateur aux films éclectiques (Quatre mariages et un enterrement (1994), Harry Potter et la coupe de feu (2005), Prince of Persia (2010), Donnie Brasco se révèle un bon film de mafieux, un peu prévisible mais bien ficelé.

On ne saurait trop dire lequel des deux camps (FBI/Mafia) est le méchant, mais pour les spoilers, les détails sont plus bas !

Al pacino et Johny depp

Lorsque Joseph « Donnie Brasco » Pistone se fait remarquer par Benjamin Ruggiero dit « Lefty », il ne se prétend qu’un vendeur de diamants peu loquace mais assez rapidement enrôlé dans une affaire de gangster par celui qui ne cesse d’espérer grimper des échelons de la famille Bonanno.

Lefty lui accorde une confiance aveugle et bizarrement peu méfiante pour un mafieux, mais soit. Donnie Brasco est pris sous son aile et donc accepté par le reste de la famille.

Très vite, on comprend que Donnie Brasco est un nom de scène et que le pauvre orphelin qui semble passer Noël seul, recueilli par son mentor, est un menteur. En fin de soirée, il entre dans une maison pavillonnaire où l’attendent femme et enfants, l’épouse chaque jour un peu plus poussée à bout par les absences prolongées et inexpliquées de son mari. Celui-ci se retrouvera temporairement menacé d’un divorce. [Attention spoiler :] Temporairement car bien sûr le bougre, de manière prévisible, sauvera son mariage en mettant fin à la mission. Le F.B.I. débarque et évidemment, on voit Pistone navré de sa « trahison » envers ce nouvel ami qu’il s’était fait [Fin du spoil].

256_1_Donnie brasco

Le film date de 1997 donc pas trop d’innovations côté scénario. Le meilleur a déjà été fait, et à partir d’une certaine date, difficile de créer de la nouveauté. Après quelques turpitudes tout est bien qui finit bien, chacun chez soit et les crocodiles seront bien gardés (Merci Astérix Mission Cléopâtre, Alain Chabat, 2002).

Remarquons quand même quelques clins d’œil, notamment lors d’une conversation autour des voitures pour déterminer laquelle mérite le détour. Ça vous dit quelque chose ? Et la scène où Donnie Brasco refuse d’enlever ses chaussures dans un restaurant asiatique, car s’y trouve son mouchard ? Sans doute cela vous rappelle-t-il la scène de Reservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992) où Steve Buscemi, alias M. Pink, refuse de donner un pourboire à une serveuse sous l’œil désabusé de Michael Madsen, M. Blonde, que l’on retrouve d’ailleurs sous le nom de Sonny Black dans le film de Mike Newell.

L’œuvre est truffée de références que l’on se régale à débusquer selon ses expériences cinématographiques, en se demandant, comme pour une analyse de poésie, si le cinéaste a vraiment fait exprès, ou si c’est une scène purement anodine.

C’est là l’un des points que marque Donnie Brasco, sans compter le jeu des acteurs, évidemment irréprochable. On ne touche pas à Al Pacino, et encore moins à Johnny Depp qui, s’ils ont quelque chose de reprochable, sont plutôt blâmables concernant la facilité de leurs rôles et la neutralité de la plupart des répliques.

Al-Pacino-Johnny-Depp_2

 

 

Mais bon, ne soyons pas mauvaise langue. La fin, teintée d’humour, allège la déception du scénario. Le rôle du père bienveillant colle plutôt bien à la peau de Johnny Depp, et Al Pacino ne se départit jamais de son petit air de bâtard revêche aux yeux craintifs, mais à la prestance imposante. Quant à l’histoire, ok elle est prévisible, mais pas non plus déplaisante. 

Bref, Donnie Brasco n’est pas vraiment un incontournable des films de mafieux. Il est à voir ou à revoir, est divertissant, mais est sans surprise, et ne marque pas vraiment le coup. Si vous hésitez entre regarder ça et le Parrain (Francis Ford Coppola), n’hésitez pas plus longtemps. Vous ferez une plongée au cœur de la mafia plutôt que d’avoir le cul entre deux chaises, et moi je serai peut-être un peu plus inspirée par une trilogie culte que par un film passé presque inaperçu en dépit du bon sens (voir le casting, évidemment).

 

 

                                                     Mathilde E.

-------------------------------------------------------------------------

Nouveaux critères de notation

Icone-La réalisation-small90x90

Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90

Icone-LaBandeSon-small90x90

3/5

4,5/5 2,5/5

4/5

La note :  14/20


Quand est-il sur le réseau ?

Le baromètre au 20/12/2015

logo-Allociné

logo_cinetrafic

rtlogo

logo-Senscritique

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-Négative

Très bien (9980 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-Négative

Très bien (210 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-Négative

Très bien (203 012 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-Négative

Bien (6800 notes)


 

Info et stat-icon

Stats et infos        

 

 

icon-réalisateurLe réalisateur

 

Mike NewellNé le 28 mars 1942 à St Albans en Angleterre, Mike Newell nous a gratifié de quelques bonnes réalisations au cours de sa carrière. Un métier de réalisateur qu'il a débuté en 1964 avec une petite comédie nommé Comedy Workshop: Love and Maud Carver. Outre les séries Tv et les films pour le petit écran, on aura forcément apprécié Quatre mariages et un enterrement en 1994. La comédie romantique à l'humour typiquement british a fait un énormissime carton au box-office et aura grandement contribué à l'ascension du réalisateur avec 3 prix en récompenses. En 1997, on lui confie les clés du très attendu biopic sur Joseph Donnie Brasco Pistone. En savoir plus >>>

Métier pour le film

Réalisateur

----------------------------------

Scénariste : Paul Attanasio

D'après l'histoire vraie et l'oeuvre de Joseph D. Pistone 

Producteurs : Barry Levinson, Louis Digiaimo, Gail Mutrux, Mark Johnson, Alan Greenspan (exécutif), Patrick McCormick (exécutif)

Sociétés de Productions : Baltimore pictures, Mandalay Pictures, Mark Johnson, TriStar Pictures

Distribution :  -

Editeur : Tf1 Vidéo

Disponibilité du support dvd depuis 1998

Bande originale de Patrick Doyle à découvrir sur Allmusic

Budget : 35 M$

ENTREES
Démarrage France
269 267
Entrées France 
720 753
Démarrage Paris
103 934
Entrées Paris
246 762

 

RECETTES
Démarrage USA
11 660 216 $
Etats-Unis
41 909 762 $
Reste du monde
83 000 000 $
Total
124 909 762 $
Rentabilité Monde
357 %

(désactiver votre bloqueur de publicité si vous n'avez pas de visibilité sur les vignettes Amazon)

Pour vous procurez " Donnie Brasco " cliquez sur les liens amazon ci-dessous.

en DVD 

 Donnie Brasco

Donnie brasco

-------------------------------------------

en Blu ray

Attention disponible qu'en Import (Version director's cut)

Donnie Brasco [Blu-ray]

-------------------------------------------------

Billet de Mathilde et intégration Sly

BALTIMORE PICTURES | MANDALAY PICTURES | MARK JOHNSON | TRISTAR PICTURES | 1997