Un film de Brad Peyton

 

 

San Andreas

Avec : Dwayne Johnson, Carla Gugino, Alexandra Daddario

Nationalité : Américain

Titre Original : "

Titre au Quebec : "

Année de production : 2015

Dure : 1h54

Genre : Drame, action, catastrophe

Sortie sur nos écrans : 27 mai 2015

 

Récompenses :

Avertissement :

 

L'histoire :

Lorsque la tristement célèbre Faille de San Andreas finit par s'ouvrir, et par provoquer un séisme de magnitude 9 en Californie, un pilote d'hélicoptère de secours en montagne et la femme dont il s'est séparé quittent Los Angeles pour San Francisco dans l'espoir de sauver leur fille unique. Alors qu'ils s'engagent dans ce dangereux périple vers le nord de l'État, pensant que le pire est bientôt derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore…    

 

  

logofbPage officielle /  site dédiéSite Officiel


video_icone

Bande Annonce Officielle (VF)        

  

 San Andreas - Bande Annonce Officielle 3 (VF)


L'analyse-icone

Un avis, une critique ou une analyse       

 

Une promo pour les effets spéciaux !

 

Rien d'innovant pour San Andreas, une multitude d'effets spéciaux pour nous montrer, une nouvelle fois, les conséquences d'une catastrophe qui depuis des années est la crainte de chaque américain vivant sur la côte ouest des Etats-Unis. Il faut remonter le temps jusqu'en 1906, à San Francisco, pour découvrir un seismes de magnitude d'env 8.3 sur l'échelle de Richter ou plus de 3000 âmes perdaient la vie. On ne peut pas reprocher grand chose au message que Brad Peyton nous livre, un séisme d'une magnitude 9 serait effectivement des plus meurtriers si celui-ci venait à se produire, et on se rend bien compte, que l'on ne pourrait pas faire grand-chose pour sauver des vies.

Le gros problème de ce long métrage, est d'avoir voulu exagérer les compétences physiques de son héros, bon ok!, Dwayne Johnson, 1m93 et 120 kg, ce n'est pas rien, mais de là, à arracher une portière à mains nues, il ne faudrait tout de même pas abuser. !C'est dommage! et là, je ne vous parle que d'une scène des cinq premières minutes. Était-il nécessaire de faire du héros, un "superman" ?  rien que la cause de ce premier sauvetage, est d'un ridicule absolu. Une jeune femme, au volant d'un break, écoutant de la musique, sur une route montagneuse, n'a pas d'autre idée que de se retourner et se pencher vers sa banquette arrière, à l'approche d'un véhicule et d'un virage ... Serait-ce une tentative de suicide ? non, pas du tout, c'est juste pour nous faire frissonner. Et comme une fois, ce n'est pas suffisant, on remet ça, avec cette fois-ci la lecture d'un SMS, obligeant la conductrice à dévier son regard de la route, Ouuaahhh ! ça fait flipper ! vraiment !. Mais en fait, ce n'était que supercherie, le destin de la jeune femme est de se prendre une avalanche de cailloux et de roche...provoquant sa sortie de route ! arrachant une rambarde de sécurité, déjà là !, c'est improbable vu la vitesse de la voiture, mais le pire, c'est qu'elle n'existait même pas sur l'image précédente.

Bon, ça commence mal, mais admettons !

... Le véhicule fait une chute vertigineuse, enchaînant les tonneaux à la verticale, déclenchant l'air-bag au premier impacte, arrachant la portière, mais pas plus de dégâts, je dirais même que le véhicule est encore en très bon état, l'habitacle n'est même pas écrasé, après le nombre de pirouettes qu'elle vient de subir, on peut dire que c'est une bonne caisse ! ...mais, ce n'est pas fini, la super voiture se retrouve à nouveau propulsée plusieurs mètres plus bas, avec un face à face et un choc frontale contre la montagne qui devrait littéralement écraser l'avant du véhicule, et surtout ne laisser personne indèmne. 

Voilà le résumé des trois premières minutes, le tout va très vite et n'enlève rien au coté spectaculaire, mais seulement, c'est loin d'être crédible. Ce sera malheureusement le cas pour le reste du film, ou tout est dans la surenchère.

Ce qu'il manque à San Andreas, c'est de l'émotion pure, pas un homme et une femme qui décident subitement, pendant "la fin du monde", de discuter du pourquoi de leur séparation, en se remémorant la tragique disparition de leur premier enfant, non ! il aurait dû y avoir la possibilité pour chaque téléspectateur de s'identifier à un personnage "différent". Là, à part, sa femme, sa fille, le petit copain fraîchement amoureux et son petit frère, on fait vite le tour et ça limite clairement le nombre de situation où la perte d'un des personnages auquel on aurait pu s'attacher aurait rendu l'histoire bien plus triste et émouvante. C'était largement réalisable, en donnant des rôles plus important aux sauveteurs que l'on aperçoit au début, par exemple, même le trublion de service est presque trop exploité, sans surprise, pas de rebondissement, aucun intérêt de s'identifier à ce genre de personnage ! Du coup, tout devient prévisible, jusqu'au bouquet final. 

Bon, tous ces défauts scénaristiques n'ont absolument pas empêché un carton au box-office, à croire que seuls les effets spéciaux ont attiré les téléspectateurs, les critiques étaient pourtant unanimes, dès les premières séances.

Le Tremblement de terre de 1974 de Mark Robson, m'avait offert plus d'émotion !

Ma note

5 

Ce n'est qu'un spectacle visuel.

Sly


Réseau

Quand est-il sur le réseau ?   

Le baromètre au 11/11/2015

logo-Allociné

logo_cinetrafic

rtlogo

logo-Senscritique

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Pas mal (4 451 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Pas mal (33 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Moyen (60 381 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-NégativeEtoile-d'apréciation-Négative

Moyen (2 700 notes)


actrice

acteurDans les rôles principaux             

 

  

Dwayne_Johnson

Dwayne Johnson

rôle : Ray

né le  2 mai 1972 - à Hayward, Californie - Etats-Unis

17 ans de carriere - 51 films - 2 nominations

Filmographie sélective : Fast & Furious 7 ( 2015), San Andreas (2015)Fast & Furious 6 ( 2013), No Pain No Gain (2013), Rédemption (2006)

Prochainement : Rampage (2016), Moana (2016), Fast & Furious 8 (2017)

 

Carla Gugino

Carla Gugino 

rôle : Emma

né le 29 août 1971 - à Sarasota, Floride - Etats-Unis

28 ans de carriere - 76 films - 1 nominations

Filmographie sélective : San Andreas (2015), Wayward Pines - Saison 1 (2015), Man of Steel (2013), Happy New Year (2011), Watchmen - Les Gardiens (2009)

Prochainement : Every DayElektra Luxx

 

Alexandra Daddario

Alexandra Daddario 

rôle : Blake

né le 16 mars 1986 - à New York City, New York - Etats-Unis

11 ans de carriere - 23 films -

Filmographie sélective : San Andreas (2015), True Detective s02 (2014), Bon à Tirer (B.A.T.) (2011), 

Prochainement : The LayoverThe ChoiceBaywatch

 

Sans oublier : Ioan Gruffudd, Hugo Johnstone-Burt, Paul Giamatti


Info et stat-icon

Stats et infos        

 

 

icon-réalisateurLe réalisateur

 

Brad Peyton

Brad Peyton est né le 16 septembre 1979 à Gander au Canada, il commence sa carrière en 2001 avec de nombreux courts-métrages et séries télévisées jusqu'en 2006.

Ses derniers films remarqués sont: Comme chiens et chats: La revanche de Kitty Galore (2010) et Voyage au centre de la Terre 2: L'île mystérieuse (2012)

Son carnet de rendez-vous est rempli jusqu'en 2018, avec 5 films signés.

Métier pour le film

Réalisateur

----------------------------------

Scénaristes : Carlton Cuse, (Andre Fabrizio, Jeremy Passmore collaboration au scénario)

Producteur : Beau Flynn

Sociétés de Productions : Warner Bros., Village Roadshow Pictures, New Line Cinema, Flynn Picture Company

Distribution : Warner Bros.

Editeur : Warner

Disponibilité du support dvd et blu ray depuis le 28 octobre 2015

Bande originale de Andrew Lockington à découvrir sur Deezer

Budget : 110 M$

ENTREES
Démarrage France
471 962
Entrées France 
1 140 618
Démarrage Paris
143 727
Entrées Paris
322 996

 

RECETTES
Démarrage USA
54 588 173 $
Etats-Unis
155 190 832 $
Reste du monde
315 100 000 $
   Dont France
5 549 465 $
Total
470 290 832 $
Rentabilité Monde
428 %

(désactiver votre bloqueur de publicité si vous n'avez pas de visibilité sur les vignettes Amazon)

Pour vous procurez " San Andreas ", cliquez sur les liens amazon ci-dessous.

en DVD 

San Andreas [DVD + Copie digitale]

 

-------------------------------------------

en Blu ray

San Andreas [Blu-ray + Copie digitale]

 

-------------------------------------------------

Billet et intégration Sly

Sources : Allociné, Cinétrafic, SensCritique, Metacritic, Amazon, Wikipédia, Imdb, Zimbio, Box-Office