Un film de Joseph L. Mankiewicz

 

 

cleopatra

Avec : Rex Harrison, Richard Burton, Elizabeth Taylor, Martin Landau, Kenneth Haigh

Nationalité : Américain

Titre Original : Cléopatra

Titre au Quebec : -

Année de production : 1963

Dure : 4h03 min

Genre : Drame, historique

Sortie sur nos écrans : 25 septembre 1963

 

Récompenses : 6 nominations

Avertissement :

 

L'histoire :

48 av. J.-C. Jules César tombe amoureux de Cléopâtre, lui fait un fils et la rétablit sur son trône d’Égypte. Quatre ans plus tard, après l’assassinat de Jules César, c’est au tour de Marc Antoine de tomber sous le charme de la belle. Grandeur et déclin d'un destin compté parmi les plus grandes tragédies.   

 

  

logofbPage officielle  /  site dédiéSite Officiel


video_iconeExtrait  (Vo)       

  

Cleopatra - extrait VO

 


L'analyse-icone

Un avis, une critique ou une analyse      

Le billet de Coraline

Le génie de Mankiewicz !

 

Des films comme Cléopâtre, il faut les garder pour les apprécier tout au long de sa vie. Car en les voyant trop jeune, on passe à côté de l'essentiel alors que ce peplum filmé presque intégralement en intérieur (tour de force méritant d'être signalé) est extraordinaire à voir. Hollywood y jette ses derniers feux - et avec quel panache! - avant la généralisation de la télévision. 

Cléopâtre ne peut rivaliser qu'avec Autant en emporte le vent, film-symbole, s'il en est, de la toute-puissance cinématographique américaine. À l'origine, le producteur Spyros Skouras voulait égaler Ben-Hur, sorti quelques années auparavant, qui avait révolutionné le genre avec sa très fameuse course de chars. Si le seul moment d'anthologie-spectacle de Cléopâtre est l'entrée - on pourrait dire le triomphe - de la reine d'Égypte dans Rome, il reste... tout le reste, justement. 

Le génie de Mankiewicz fut de scinder son film en deux genres distincts. La liaison de Cléopâtre avec Jules César est traité sur le thème de la comédie dramatique. Les dialogues quasi caustiques entre l'Égyptienne et le Romain sont un régal de suspiçion, d'humour noir, voire de sarcasme. Leur liaison est moins décrite comme un roman d'amour que comme une alliance amoureuse: César a besoin du grenier à blé qu'est l'Égypte, Cléopâtre de Rome pour être seule souveraine de son trône. Après l'assassinat de César s'ouvre une période de transition qui débouche sur le second thème du film: l'histoire d'amour entre Cléopâtre et Marc Antoine, qui n'est ici que du ressort de la tragédie.

César et Cléopâtre, deux animaux politiques (Rex Harrison et Liz Taylor)

C'est un amour passion qui se déroule sous nos yeux, avec des accents dramatiques que n'aurait pas dédaigné William Shakespeare. Entre le général et la reine, il n'y a qu'un feu dévorant, auquel Marc Antoine, cet "enfant colossal", est incapable de résister, et qui lui fera perdre tout jugement. Sa désertion à la bataille d'Actium, puis son désoeuvrement face à sa vie, est poignante: il emploie pour décrire sa honte des accents lyriques d'une beauté stupéfiante. 

Elizabeth Taylor en majesté, lors de sa fameuse entrée dans Rome. Six nuances différentes d'ombre à paupière.Et Cléopâtre, face à ses deux géants? Pour la première fois au cinéma, elle existe en tant qu'authentique souveraine, et non comme simple séductrice. Véritable animal politique, elle a le génie de faire la bonne alliance au bon moment avec César afin de maintenir son pays dans une certaine indépendance. Quand son amour pour Marc Antoine entre dans sa vie, on perd un peu le fil de son action. Elle hérite, avec Antoine, d'un grand enfant, brillant et fort, mais également incapable de dépasser l'ombre écrasante de César, dans son action politique... comme dans le lit de la reine.

Le jeu d'Elizabeth Taylor, très critiqué à la sortie du film, est honorable; il est vrai qu'on ne voit jamais Cléopâtre, mais l'actrice aux yeux violets chargés de khôl. Sa complicité avec Rex Harrison (Jules César) est évidente; tous deux étaient de vieux amis à la ville.

Les scènes avec Richard Burton, évidemment, on ne les regarde plus que comme les témoignages d'une histoire d'amour fracassante, qui défraya la chronique pendant près de dix ans, et changea à jamais la vie des deux acteurs. Tous deux sont en parfaite harmonie - on ne peut dire moins ! -, et j'ai un faible pour Burton. Les accents pathétiques qu'il donne à Marc Antoine sont inégalables; on sent le tragédien shakespearien tout près. Il est admirable de justesse, comme Harrison est remarquable de finesse.

 

Elizabeth Taylor et son amant à la ville, Richard Burton (Cléopâtre et Antoine, quand celle-ci quitte Rome)

 

Antoine et Cléopâtre

 

 Deux géants donc, et une reine, pour un film-fleuve. Ne le manquez pas: c'est le dernier témoignage de ce que fut Hollywood. 

Ma note

9

Coraline


Réseau

Quand est-il sur le réseau ?        

Le baromètre au 27/09/2015

logo-Allociné

logo_cinetrafic

imdb_logo

logo-Senscritique

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-Négative

Bien (582 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciation-Négative

Très bien (14 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-Négative

Bien (19 874 notes)

Etoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationEtoile-d'apréciationBien (4160 notes)Etoile-d'apréciation-Négative

Bien (1100 notes)


actrice

acteurDans les rôles principaux         

 

 Photo Rex Harrison Photo Richard Burton Photo Elizabeth Taylor Photo Martin Landau

 Rex Harrison, Richard Burton, Elizabeth Taylor, Martin Landau 

 

Sans oublier : Kenneth Haigh, George Cole, Andrew Keir, Hume Cronyn, Cesare Danova, Roddy McDowall, Robert Stephens.....


Info et stat-icon

Stats et infos      

 

 

icon-réalisateurLe réalisateur

 

Joseph L

Joseph L. Mankiewicz, né le 11 février 1909 à Wilkes-Barre (États-Unis), est décédé le 5 février 1993 à New York.

Fallait le savoir

En 1960, il est appelé en urgence pour sauver le tournage de Cléopâtre. Très réticent, il accepte en échange d’une grosse somme d’argent et du sauvetage de Figaro Inc. du naufrage financier. Cléopâtre l’accapare jusqu’en 1963. Son montage fut remanié par Zanuck et Mankiewicz renia le film. (Source Wikipédia)

Métier pour le film

Réalisateur

 

----------------------------------

Scénaristes : Sidney Buchman, Ben Hecht, Joseph L. Mankiewicz, Ranald MacDougall

Producteur : Walter Wanger

Sociétés de Productions : 20th Century Fox

Distribution : Flash Pictures

Editeur : 20th Century Fox

Disponibilité du support dvd depuis le 24 Aout 2005

Bande originale de Alex North à découvrir sur Youtube

Budget : 44 M$


ENTREES
Démarrage France
-
Entrées France 
2 381 099
Démarrage Paris
57 391
Entrées Paris
555 679

-----------------------------

RECETTES
Démarrage USA
- $
Etats-Unis
57 777 778 $
Reste du monde
- $
Total
57 777 778 $
Rentabilité Monde
131 %

 


(désactiver votre bloqueur de publicité si vous n'avez pas de visibilité sur les vignettes Amazon)

Pour vous procurez " Cléopâtre " cliquez sur les liens amazon ci-dessous.

en DVD 

 Cléopâtre [Édition Double]

 

-------------------------------------------

en Blu ray

Cléopâtre [Blu-ray]

 

-------------------------------------------------

Billet de Coraline et intégration Sly

Sources : Allociné, Cinétrafic, SensCritique, ImdbAmazon, Wikipédia, Box-Office