LaChuteDuFauconNoir-Ban

Un film de Ridley Scott

 

la chute du faucon noir

Année de production : 2001

Nationalités : Américain, britannique

Titre original : Black hawk down

Genre : Guerre, action, drame

Durée : 2H23

Sortie sur nos écrans : 20 février 2002

Distribué par :

2 Prix et 5 Nominations  ( Oscar pour le Meilleur Son et Meilleur Montage )

Interdit aux moins de 12 ans

L'histoire :

En Somalie, en 1992, Mohamed Farrah Aidid fait régner la terreur et laisse la population civile mourir de faim. George Bush, le Président des États-Unis, met sur pied une mission humanitaire afin d'apporter des vivres à ceux qui se retrouvent dans le besoin. En janvier 1993, Bill Clinton décide, avec l'appui des Nations Unies, de mettre fin aux injustices perpétrées par Mohamed, tout en continuant à secourir la population somalienne. Toutefois, la situation s'envenime rapidement : 24 casques bleus sont assassinés. Le 5 octobre 1993, une centaine de marines américains de la Task Force Ranger sont envoyés en mission pour libérer deux de leurs lieutenants retenus prisonniers à Mogadiscio. Cette opération de routine vire rapidement au cauchemar lorsqu'ils se retrouvent engagés dans une bataille désespérée face à une armée de rebelles somaliens très équipés et très nombreux.

-----------------------------------------------------

Bande Annonce  (VF)

 

LA CHUTE DU FAUCON NOIR | 2002

-------------------------------------------------

Dans les rôles principaux

Josh HartnettTom_SizemoreEric_BanaEwan_McGregor

Josh Hartnett dans le rôle du sergent Matt Eversmann

Tom Sizemore dans le rôle du lieutenant-colonel Danny McKnight

Eric Bana dans le rôle du sergent de 1ère classe Norm 'Hoot' Hooten

Ewan McGregor dans le rôle de John Grimes

Sans oublier : William Fichtner , Jason Isaacs

------------------------------------------------------

Un avis, une analyse, une critique ....

Quelques critiques piochées au hasard : 

(source Allociné)

 

Les médias attribuent une note moyenne de 2.9 sur 5 pour 17 titres de presse. 

Les Téléspectateurs sont un peu plus généreux avec une note moyenne de 3,8 pour 11 216 notes

 

----------------------------------------------- 

 

Par Hugo de Saint Phalle pour MCinéma.com  et attribuant la note de  notationnotationnotationnotationnotation
(...) grâce à son savoir-faire, ce dernier (Ridley Scott) sort haut la main de ce projet délicat. (...) Après GLADIATOR, la route des Oscars lui est à nouveau ouverte.

----------------------------

Par Grégoire Bénaben pour Chronic'art.com et attribuant la note de  notationnotationnotationnotationsur5notationsur5
On aurait aimé plus de franchise et de courage dans la dénonciation car cette fin conserve un reste de flatterie patriotique atténuant un propos potentiellement subversif, surtout en temps de guerre.

-----------------------

Par Samuel Blumenfeld pour Le Monde et attribuant la note de  notationnotationnotationnotationsur5notationsur5
A l'inverse du Coppola d'Apocalypse Now, il se moque de la politique. La Chute du faucon noir se concentre sur la mission de sauvetage de soldats acculés, dans un centre urbain, à des Somaliens équipés de mitraillettes AK-47. Ce film semble conçu pour apparaître sur une PlayStation.

-----------------------

Par David Perrault pour Ciné libre et attribuant la note de  notationnotationnotationsur5notationsur5notationsur5
La Chute du Faucon Noir est artificiel, truqué ? D'où vient ce sentiment désagréable de n'assister qu'à un long jeu vidéo pénible (2h23 !) où tout ce qui apparaît dans notre champ de vision doit être détruit ? Il ne faut pas chercher bien loin...

 

--------------------------------------------

Mon avis sur les critiques :

 

J'ai sélectionné quelques critiques, la plus objective est, à mon goût, celle écrite par Mr Samuel Blumenfeld pour Le Monde.

David Perrault est quand à lui, très dur. Ridley Scott s'est inspiré de fait réel sorti tout droit du livre Black Hawk down : A story of modern war de Mark Bowden.

Et la Guerre, Mr Perrault c'est ça ! "Et oui !, tout ce qui apparaît dans notre champ de vision est détruit." 

 

Maintenant, ce que j'en pense...


Un film de guerre, est toujours un sujet à mon avis délicat à traiter et surtout quand le conflit date de moins de dix ans (par rapport à l'année de production). Toutes ces atrocités, ces pertes humaines n'en finissent plus depuis des siècles. Tourner un film en la mémoire des 19 âmes de soldats américains restés le bas, des centaines de Somaliens innocent tués durant cette guerre civile de 1993 n'a pas dû être facile tant la douleur était récente.

Et Ridley Scott là fait, mettant en scène un casting extra. Un scénario très bien écrit, magnifiquement interprété et une tension parfaitement filmée.

Bon film

 

                                   Sly L.

 

-------------------------------------------------------------------------

Répartition des notes

Icone-La réalisation-small90x90 Icone-Lejeudesacteurs-small90x90 Icone-Scénario-small90x90 Icone-LaBandeSon-small90x90
4/5 3/5 4/5 3/5

La note : 14/20

----------------------------------------

Stats et infos 

Année de production : 2001

Produit par : Jerry Bruckheimer

Distributeur : Colombia TriStar Film

Box Office France :  590 901 entrées (137 085 pour Paris)

Budget : 95 000 000 $

Démarrage France
299 043
Entrées France 
590 901
Démarrage Paris
81 485
Entrées Paris
137 085
 
 
Démarrage Allemagne
206 539
Entrées Allemagne 
402 553

 

Démarrage USA
28 611 736 $
Etats-Unis
108 638 745 $
Reste du monde
58 697 459 $
   Dont France
2 865 606 $
Total Salles
167 336 204 $
Total Video (Ventes)
84 200 000 $
Total Video (Locations)
59 740 000 $
Total
311 276 204 $
Rentabilité Monde
328 %

 

------------------------------------------------------------------------------

Critique et intégration Sly

Sources : Allociné, wikipédia, Imdb, Zimbio, Box-Office